PlayStation 5 : les détails techniques dévoilés par Sony

Sony a tenu hier en fin d’après-midi une conférence de presse entièrement consacrée à la PlayStation 5. Et plus précisément à sa fiche technique.

En réalité, la firme s’est uniquement focalisée sur cette dimension et elle n’a ainsi pas évoqué ne serait-ce que l’ombre du design de sa nouvelle console. Il faudra donc attendre encore un peu avant de savoir à quoi ressemble le successeur de la PlayStation 4… ou même combien la console nous coûtera.

Crédits Pixabay

Plus étonnant encore, Sony a fait le choix de beaucoup se focaliser sur le SSD de la PS5.

La PlayStation 5 dévoilée… du moins sur le plan technique

Pendant près d’une demi-heure, Mark Cerny a donc détaillé le SSD présent dans la PlayStation 5, au grand désespoir de toutes les personnes qui ont suivi la conférence en direct.

Sans surprise, ce SSD sera donc très rapide. Vraiment très rapide. Il sera en effet en mesure d’atteindre les 5,5 Gb/s de bande passante, soit une vitesse 100 fois supérieure à celle de la PS4. Il sera donc capable de charger plus de 5 Go de données en une seule seconde. Très concrètement, cela veut dire que le chargement de nos jeux sera presque instantané.

De notre côté, nous pourrons bien entendu changer de SSD à la volée – la marque a opté pour un format NVMe – mais il faudra impérativement respecter les mêmes normes.

En outre, la PS5 ne se cantonnera pas à son SSD et elle sera pleinement en mesure d’accepter des disques durs externes. La console disposera en effet de plusieurs ports USB. Attention en revanche, car ces derniers risquent de ne pas être aussi efficaces que le SSD prévu par la marque.

Une console un peu moins puissante que la Xbox Series X

Concernant le reste, eh bien la PlayStation 5 sera équipée d’un processeur AMD Zen 2 à huit coeurs cadencés à 3,5 GHz et d’un GPU custom basé sur le RDNA 2 avec 36 unités de calcul cadencées à 2,23 GHz. L’ensemble offrira une puissance de calcul de 10,28 téraflops et sera associé à 16 Go de mémoire vive au format GDDR6. Le SSD atteindra pour sa part une capacité de 825 Go.

Les chiffres restent des chiffres, mais on ne peut pas s’empêcher d’établir un parallèle avec la Xbox Series X, dont la fiche technique a également été dévoilée par Microsoft en début de semaine. Et si les deux consoles se basent sur la même architecture, la rivale de la PS5 dispose d’une puissance plus importante grâce à un GPU composé de plus d’unités de calcul. En tout, la console sera en effet en mesure de déployer une puissance de 12 téraflops et elle semble donc avoir un léger avantage sur la console nippone.

Du moins si l’on raisonne uniquement en terme de puissance de calcul pure, ce qui n’est pas forcément la chose à faire lorsqu’on parle de consoles.

Mots-clés playstation 5sony