PlayStation 5 : les plaques interchangeables bientôt de retour ?

La PlayStation 5 a été très critiquée pour son design depuis son lancement, notamment en raison de ses dimensions et de son allure. Parmi les principaux reproches qui lui sont adressés se trouve ainsi la délicate question de sa couleur.

Pour sa nouvelle console, Sony n’a en effet pas cherché la complication et la PS5 est ainsi proposé dans un seul coloris, à savoir le blanc.

Crédits Sony

Mais voilà, suite au démontage de la console, nous avons appris que les deux plaques imposantes montées de par et d’autres de l’unité centrale pouvaient être facilement démontée.

PlayStation 5, un design qui ne fait clairement pas l’unanimité

Très vite, des accessoiristes ont donc lancé des plaques tierces afin de nous permettre de personnaliser l’apparence de la console… et de faire en sorte qu’elle se marie un minimum avec notre déco.

C’était malheureusement sans compter sur les avocats de Sony qui, plutôt que d’encourager cette initiative intelligente et se placer du côté de leurs utilisateurs, ont préféré envoyer des courriers menaçants à travers le monde.

Customize My Plates fait précisément partie des accessoiristes visés par les avocats de la firme. Toutefois, et contrairement à beaucoup de ses concurrents, ce dernier a choisi de ne pas se laisser faire.

Sony ne veut pas que nous personnalisions sa console

Comme le rapportent nos confrères de VGC, Customize My Plates réfléchit en effet à une riposte. L’entreprise a ainsi demandé sur Twitter aux internautes s’ils étaient prêts à soutenir son initiative par le biais d’une pétition ou d’un financement participatif.

L’objectif étant bien entendu de forcer Sony à revenir sur sa décision et faire preuve d’un peu plus d’ouverture d’esprit.

Mais cette contre-offensive a-t-elle une chance d’aboutir ? Il est encore trop tôt pour le savoir, mais il faut tout de même rappeler qu’il existe sur le marché de nombreux accessoires non officiels compatibles avec les PlayStation 4. Une preuve que Sony n’a pas complètement la main mise sur le marché.

Une contre-offensive lancée par un accessoiriste

Côté utilisateurs, en tout cas, on semble plutôt se ranger du côté de l’accessoiriste. Du moins si l’on s’en fie aux commentaires laissés à la suite du tweet. Ce que l’on ne peut que comprendre par ailleurs. Comme nous l’évoquions précédemment, la réaction de Sony semble totalement disproportionnée, d’autant que la firme ne propose pas de plaques interchangeables.

Au final, si son action nuit aux accessoiristes, ce sont surtout les utilisateurs qui font en payer les frais.

Maintenant, si vous faites partie de celles et ceux qui ne peuvent pas voir la PlayStation 5 en peinture, sachez que Dbrand propose aussi des stickers à destination de la nouvelle console de Sony. Et s’ils ne la rendront pas plus compactes, ils lui permettront au moins de se fondre un peu plus dans le décor. Ce qui est, finalement, tout ce que l’on demande à une console de salon.

Mots-clés playstation 5sony