PlayStation 5 : menacé par Sony, PlateStation5 annule toutes les commandes

Sony ne plaisante pas en matière de propriété intellectuelle et la firme vient de le prouver une nouvelle fois. Menacée par les avocats de l’entreprise, PlateStation 5 a en effet été obligé d’annuler toutes les commandes sur les plaques colorées non officielles pour les PlayStation 5.

Attendues pour la fin du mois, les PlayStation 5 ont fait couler beaucoup d’encre depuis la présentation de leur design, et pas forcément en bien.

Sony améliorera le système de ventilation de la PS5 au travers de MAJ / Crédits Sony

Sony a en effet pris le partie de munir ses nouvelles consoles d’un boîtier très imposant afin de faciliter la circulation et le dégagement de la chaleur, et ce pour éviter les problèmes de ventilation rencontrées sur les PS4 et notamment sur la PS4 Pro.

PlateStation 5 contraint d’annuler toutes ses commandes

Mais voilà, en plus de leurs dimensions très généreuses, les PlayStation 5 sont également dotées d’un design qui ne passe pas forcément inaperçu et qui, une fois encore, n’a pas suscité un enthousiasme débordant chez les fans du constructeur. Surtout que les consoles seront proposées dans une seule couleur à leur lancement : blanc et noir.

Rien ne semble cependant totalement perdu. Lorsque les consoles ont été démontées, nous avons découvert que les deux plaques blanches protégeant l’unité centrale n’étaient pas soudées au reste de la structure. Autrement dit, il sera possible de les démonter, et on l’espère de tout notre coeur, de les changer.

Et justement, le mois dernier, un site du nom de PlateStation 5 a ouvert ses portes et a commencé à vendre des plaques non officielles pour les PlayStation 5. Des plaques proposées en plusieurs coloris et avec des prix finalement assez raisonnables. Nous en avions nous mêmes commandés une paire.

A lire aussi : Voici les applications multimédias qui seront préinstallées sur les PlayStation 5

Une histoire de propriété intellectuelle

Oui, mais nous ne la recevrons jamais. Nous ne la recevrons jamais car PlateStation 5 a procédé au remboursement de notre commande ce week-end, après nous avoir envoyé un message expliquant, en substance, que l’entreprise n’était pas autorisée à commercialiser ses produits sur notre marché – ni même sur celui de nos voisins européens.

Et justement, si l’on en croit l’explication donnée par les propriétaires du site à nos confrères de VGC, le blocage viendrait de Sony.

Après avoir fait pression sur eux pour les pousser à changer de nom, ce que l’on peut aisément comprendre même si le jeu de mots était finalement assez bien trouvé, Sony a remis le couvert en faisant jouer le fait que les plaques composant les PlayStation 5 faisaient également partie de leur propriété intellectuelle :

“Mais ensuite [après leur avoir demandé de changer de nom, ndlr], les avocats de Sony nous ont expliquer que (…) la propriété intellectuelle de Sony s’étendait aux façades, et que si nous continuions à les vendre et à les distribuer dans n’importe quel pays, nous finirions devant les tribunaux. Tout cela a été révélé hier et nous annulons et remboursons maintenant toutes les commandes dans le monde entier. Nous sommes extrêmement déçus, mais nous n’avons pas d’autre option.”

Les propriétaires du site PlateStation 5 à VGC

Alors bien sûr, on comprend ce qui a motivé Sony. Si la firme doit un jour proposer des plaques de remplacement pour les PlayStation 5, elle n’a aucun intérêt à laisser la concurrence s’installer. Reste que le vrai problème, c’est que ces fameuses plaques, en supposant qu’elles existent, ne sortiront sans doute pas tout de suite. Et c’est évidemment dommage compte tenu de toutes les critiques visant le design des consoles.

A lire aussi : Sony pourra améliorer le système de ventilation des PlayStation 5 avec des MAJ

Mots-clés playstation 5sony