PlayStation 5 : quelques détails sur le GPU de la console

Le Computex 2019 a ouvert ses portes en début de semaine. Beaucoup ont fait le déplacement à Taïwan et c’est notamment le cas de l’entreprise AMD. Entreprise qui a profité de l’occasion pour présenter une toute nouvelle architecture pensée pour les PC… et les consoles. Difficile évidemment de ne pas penser à la PlayStation 5.

Sony l’a confirmé lui-même, la PlayStation 5 reposera sur une architecture développée par AMD.

Crédits Unsplash

La firme a ainsi porté son choix sur un CPU AMD Ryzen Zen 2 gravé en 7 nm et épaulé par une Navi compatible avec le ray tracing.

Des infos sur le GPU de la PlayStation 5

AMD, de son côté, a récemment déclaré par la voix de Lisa Su que la division en charge des puces semi-personnalisée allait connaître un regain d’activité l’année prochaine, en 2020, notamment en raison de l’arrivée de nouveaux dispositifs. Notamment la PS5.

Très concrètement, cela signifie donc que la PlayStation 5 sera bien équipée d’une puce personnalisée. Toutefois, on ignore encore ce qu’elle proposera exactement et c’est précisément ce qui rend les annonces faites par AMD durant le Computex aussi intéressantes.

Durant l’événement, le fondeur a ainsi évoqué sa toute nouvelle architecture, une architecture baptisée Radeon DNA.

Cette dernière ira plus loin que l’architecture GCN et elle proposera ainsi une hiérarchisation de la mémoire cache, mais aussi davantage d’unités de calcul et des fréquences plus élevées. Il faut également noter qu’elle se basera sur Navi, exactement comme ce qui est prévu pour la prochaine console de salon de Sony.

Plus de puissance à la clé

Il y a plus intéressant cependant. AMD a également évoqué le gain de puissance conféré par cette nouvelle architecture à l’occasion de sa conférence de presse, avec un gain de 50 % à consommation équivalente et de 25 % à fréquence équivalente.

En d’autres termes et pour faire plus simple, le GPU de la PlayStation 5 devrait bénéficier d’une puissance de calcul bien supérieure à ce que nous pensions au premier abord. Il devrait d’ailleurs en aller de même pour la Xbox Scarlett puisque cette dernière bénéficierait également d’une architecture AMD. Il est d’ailleurs possible que Microsoft l’évoque lors du prochain E3, dans quelques semaines.