La PlayStation 5 aurait-elle toujours été en rupture de stock sans la pandémie de Covid-19 ?

Comme nous vous le rapportions en septembre, moins de 2 minutes ont suffi pour exploser les précommandes de PS5 chez Walmart, un engouement qui s’est d’ailleurs soldé par une rupture de stock de la console bien avant la période des fêtes. Mais la PS5 se serait-elle aussi bien vendue sans la pandémie qui a frappé le monde cette année ? Pour le PDG de Sony, Jim Ryan, la situation aurait été la même.

Dans une interview accordée à l’agence de presse russe Tass, Jim Ryan a déclaré que la PlayStation aurait toujours été en rupture de stock même sans Covid-19. La seule différence aurait été dans la présentation du produit au public qui n’aurait pas été la même, selon ce haut responsable de Sony.

En tout cas, Jim Ryan a déclaré que malgré le succès qu’a connu la console, il ne souhaitait à personne d’entreprendre le défi de lancer une console en pleine période de pandémie.

La demande a surpassé l’offre malgré une année entière de préparation

Jim Ryan a expliqué à l’agence de presse Tass que le plus grand obstacle créé par la pandémie a été au niveau de la pré-production. La raison en est qu’en raison des restrictions de voyage et des mesures de confinement, « toute la préparation de fabrication » a dû se faire « par caméra à distance ». Ce qui, selon ce dirigeant, n’est pas une mince affaire pour un appareil nécessitant une grande précision comme la PS5.

Malgré cette épreuve, la PlayStation 5 a connu un franc succès. « Tout a été vendu » s’exclame Jim Ryam, « absolument tout ». Il affirme également avoir passé une grande partie de 2019 à essayer de garantir que l’entreprise pouvait répondre à une demande suffisante pour le produit. Néanmoins, cela n’aura pas suffi. A l’heure actuelle, le PDG affirme passer beaucoup plus de temps à essayer d’augmenter la production pour répondre à cette demande.

Qu’est-ce qui aurait changé sans la pandémie ?

Néanmoins, même si l’entreprise semble avoir été confiante quant au succès de cette console de nouvelle génération, Jim Ryan a confié qu’il était soulagé de voir l’engouement des consommateurs pour la PS5 malgré cette année difficile, nous rapporte Engadget. Sans pandémie, Jim Ryan estime que le produit et les ventes se seraient probablement écoulés de la même manière.

La différence, selon lui, aurait été dans la manière dont l’entreprise aurait mis cette console sur le marché, « mais le produit réel aurait été le même » assure-t-il. Il ajoute que le stock de l’entreprise aurait juste tenu plus longtemps. En tout cas, il déclare que les responsables du côté de la production et de la fabrication ont fait des miracles malgré les obstacles générés par la pandémie.

Toutefois, si Jim Ryan déclare que le produit aurait été le même, le directeur artistique Yujin Morisawa nous a confié que la PS5 aurait pu être une console beaucoup plus large.

Mots-clés playstation 5