PlayStation 5 : Sony clarifie la situation sur l’enregistrement des échanges vocaux

C’est le 19 novembre prochain que la PlayStation 5 arrive dans nos rayons, avec la promesse d’un beau lancement pour la prochaine génération. Sony compte énormément sur ses exclusivités, comme Marvel’s Spider-Man: Miles Morals qui a dévoilé deux nouvelles vidéos. Mais au-delà de ça, la firme nippone se livre à une véritable bataille de communication contre son principal concurrent, Microsoft et la Xbox Series X/Series S. Autant dire que le moindre faux pas peut coûter cher. Et c’est ce qu’a appris Sony avec son dernier bad buzz à propos de l’enregistrement des échanges vocaux obligatoires sur la machine.

Une violation de la vie privée pour certains joueurs qui n’ont pas hésité à se plaindre.

Crédits Sony

Sony a donc décidé de clarifier la situation et justifier, sur son blog, l’obligation de l’enregistrement des échanges vocaux.

Sony veut lutter plus efficacement contre la haine en ligne

Sony veut clarifier la situation quant à l’enregistrement des vocaux. Pour le constructeur de la PlayStation 5, il s’agit avant tout de protéger contre la haine en ligne, et non de surveiller les joueurs. La firme nippone explique que les vocaux permettent le signalement de comportements haineux en ligne.

Le joueur insulté peut choisir un passage audio d’une durée maximale de 40 secondes, tandis que l’enregistrement ne conserve que les cinq dernières minutes de l’échange. Du moins pour les joueurs. Cette nouveauté est présente chez la PlayStation 5 mais également la PlayStation 4 dans la mise à jour 8.0.

Nous n’avons pas communiqué de façon claire au sujet de cette fonction ni précisé pourquoi nous la proposions, nous tenons à présenter nos excuses.

Pour les joueurs qui ne souhaitent vraiment pas que les échanges vocaux soient enregistrés, pas le choix. Sony explique qu’il n’est pas possible de désactiver cette fonction et confirme vouloir lutter contre la haine en ligne pour proposer une ambiance beaucoup plus saine lors des parties en ligne.

Nous souhaitons que tous les joueurs soient en sécurité quand ils jouent avec d’autres en ligne, et pas seulement avec ceux qui veulent bien l’activer (…) Jamais cette fonction ne surveillera ou écouter vos conversations.

Une clarification qui pourrait convaincre certains joueurs du bien-fondé d’une telle fonction, d’après Sony.