PlayStation 5 : Sony confirme que la machine ne sera pas rétrocompatible avec la Playstation, la PS2 et la PS3

Sony vient d’apporter la clarification selon laquelle la PlayStation 5 ne sera pas en mesure de lire nativement les titres sortis sur ses trois premières consoles de salon. Lesquelles devraient malgré tout nourrir le catalogue de la nouvelle machine d’une manière ou d’une autre, s’autorise-t-on à penser.

Ubisoft avait posé le pied en avant il y a maintenant quelques semaines pour affirmer que la PlayStation 5 n’allait pas être rétrocompatible avec la PlayStation première du nom, la PS2 et la PS3. La fonction retour en arrière était ainsi censée n’être accessible que pour une sélection de titres PS4.

Les jeux PlayStation 5 et Xbox Series X risquent de nous coûter une fortune

C’est encore une fois Jim Ryan, patron de PlayStation, qui nous renseigne sur cette nouvelle interrogation. Auprès du magazine nippon Famitsu, avec des propos rapportés traduits par VG247, notre homme a confirmé la sortie d’Ubisoft sur la question.

PlayStation 5 : la rétrocompatibilité limitée à la PS4

En indiquant donc que la PlayStation 5 ne lira pas nativement les jeux des trois premières consoles de salon Sony, Jim Ryan mentionne la volonté du constructeur d’aller de l’avant. Mais pas trop tout de même étant donné que la quasi-totalité de la ludothèque physique PS4 est censée être rétrocompatible avec la PS5.

“Nous avons construit des appareils en mettant l’accent sur l’ingénierie spécifique à la PS5. Parmi eux, la PS4 compte déjà 100 millions de joueurs, j’ai donc pensé que j’aimerais également jouer à des titres PS4 sur la PS5, [et] a donc été introduite la compatibilité PS4.”

Rappelons que le contenu “Classique PS one” acheté sur PS3 n’est pas accessible sur PS4. La PS3 et la PS4 proposent tous deux des émulations de titres PS2, mais il faut savoir que certains d’entre eux sont disponibles sur ces deux machines en nécessitant des achats séparés.

Par exemple, Max Payne est disponible en téléchargement sur PS3 pour 9,99 euros, mais cette version sera uniquement jouable sur PS3. Même chose pour le Max Payne proposé sur PS4, ainsi seulement jouable sur cette dernière, à un tarif même plus élevé : 14,99 euros.

Quant aux jeux PlayStation, PS2 et PS3 dont les disques demeureront donc recalés par la PS5, on peut supposer qu’ils soient ultérieurement proposés dans de nouvelles offres virtuelles payantes.

Mots-clés playstation 5PS5