PlayStation 5 : Sony mise de gros chiffres de ventes grâce à sa base de joueurs PS4

C’est le 19 novembre que Sony lance sa PlayStation 5 : une version proposant un lecteur Bluray et l’autre en étant dénué, avec uniquement des jeux dématérialisés. Du côté de Microsoft, on prépare la fronde. Car Sony est le concurrent numéro un du constructeur de la Xbox Series X/Series S, avec une génération actuelle largement battue par la PlayStation 4.

Il faut dire que le constructeur de la PlayStation 5 a imposé sa machine grâce à de grosses exclusivités, parmi lesquelles God of War, Days Gone, The Last of Us Part II, etc. Sony part donc confiant pour le lancement de la prochaine génération, malgré les arguments de Microsoft : l’acquisition de Bethesda, le Xbox Game Pass, le cloud gaming avec xCloud…

Crédits Sony

Jim Ryan, dirigeant de Sony, a confirmé cette confiance lors d’une interview. L’homme pense que la PlayStation 5 affichera de gros chiffres de ventes grâce à sa base de joueurs.

La PlayStation 5 peut compter sur la PlayStation 4

Sony a-t-il peur de Microsoft ? Pas vraiment, selon Jim Ray qui explique que ses équipes sont « optimistes à propos du nombre de joueurs qui, d’après nous, vont aller du côté de la PlayStation 5 ». L’homme précise que la machine part « avec une base de 100 millions de joueurs qui, espérons-le, se tourneront rapidement vers la PlayStation 5 » pour « cette communauté très fédératrice et connectée (…) une communauté qui va adopter très tôt la console ».

Si Jim Ryan se veut confiant, c’est également, car la PlayStation 5 ne démarre pas comme la PlayStation 4. Cette dernière succédait à la PlayStation 3 qui fût un échec, reconnaît le dirigeant de Sony, peu capable de rassembler les joueurs.

Mais l’homme demande tout de même à ce que les chiffres de la PlayStation 5 ne soient pas comparés à ceux de la PlayStation 2, sa machine la plus vendue. Jim Ryan explique que cette console était vendue 99 dollars et était très piratée, en faisant un investissement parfait pour les joueurs.

Jim Ryan explique donc que les chiffres de ventes ne comptent pas pour la PlayStation 5, mais plutôt « l’engagement des joueurs » grâce au « nombre de gens qui passent par vous et le temps que passent ces derniers à utiliser votre service ».