PlayStation 5 : un nouveau modèle qui serait plus léger que le premier

Huit mois après la sortie de sa PlayStation 5, Sony s’apprêterait à lui offrir sa première révision. Le conditionnel est de rigueur bien que l’information provienne du manuel officiel japonais d’une Digital Edition.

La PlayStation 5 devrait prochainement bénéficier de sa première révision, si ce n’est déjà fait. VGC rapporte l’information sur la base de l’apparition d’un manuel officiel, en japonais, d’une PS5 Digital Edition particulière.

Une Playstation 5 couchée à l'horizontale
Crédits Sony

Le modèle original répond au numéro de série CFI-1000B, et celui décrit dans le manuel est désigné sous le numéro CFI-1100B. À la manière des précédentes révisions de ses consoles, Sony privilégierait une réduction des dimensions de sa PlayStation 5.

A lire aussi : Ce concept de PlayStation 5 va vous mettre l’eau à la bouche

PlayStation 5 Digital Edition : une révision qui supprimerait 300 grammes

Le nouveau modèle affiche un poids de 3,6 kg, ce qui représente un allègement de 300 grammes par rapport au poids du modèle original. Il semble être également question d’une nouvelle vis pour fixer le support de la console.

Le modèle CFI-1100B aurait déjà intégré le listing de plusieurs sites de détaillants japonais, lesquels désigneront les acheteurs via un système de loterie. Il serait étonnant que le reste du monde ne suive pas, mais de par une problématique de quantités encore plus présente que par le passé, mieux vaudra ne pas jouer d’impatience pour les non-résidents nippons.

Les premiers bruits d’un nouveau modèle de PS5 avaient été émis en mai dernier, et Sony semblait alors vouloir intégrer à sa machine un nouveau module de communication sans fil. Quelque temps plus tard, on nous parlait d’une refonte de la PS5 avec une production appelée à démarrer l’année prochaine. La machine embarquerait un “nouveau CPU 6 nm semi-personnalisé” d’AMD.

Rappelons que le constructeur prévoit d’écouler plus de 26,2 millions de PlayStation 5 sur la prochaine année fiscale, ce qui ferait décrocher à la machine un record jusqu’ici détenu par la PlayStation première du nom. Pas dit toutefois que la PS5 supplante son ancêtre sur la variété de la ludothèque, et ce même en prenant en compte des périodes équivalentes. Mais est vraiment un problème quand Sony apparaît capable d’écouler ses PS5 alors que les titres en tirant grandement parti ne forment pas encore les dix doigts d’une main ?

Mots-clés playstation 5