Les PlayStation 5 et Xbox Series X risquent d’être difficiles à trouver jusqu’en 2022

Les PlayStation 5 et Xbox Series X | S sont disponibles depuis novembre de l’année dernière. Enfin, disponibles, c’est une façon de parler. Microsoft et Sony font en effet face à d’importantes ruptures de stock et ces deux consoles restent donc difficiles à trouver.

Et si l’on en croit le président de Foxconn, alors la situation risque de ne pas s’améliorer tout de suite.

Crédits Pixabay

Le président de l’entreprise a en effet eu l’occasion de s’entretenir longuement à ce sujet avec les investisseurs de sa société. L’information est rapportée par le site Nikkei Asia.

L’industrie touchée par une pénurie de puces

Durant l’échange, il a fait savoir que la pénurie de puces était encore loin d’être réglée et qu’elle était même susceptible de se poursuivre jusqu’au second trimestre de l’année prochaine.

En d’autres termes, si la situation ne s’arrange pas, alors nous ne sommes pas près de pouvoir mettre la main sur les PlayStation 5 et les Xbox Series X | S.

Il faut d’ailleurs noter que toutes les informations semblent aller dans le même sens. Samsung lui-même a fait savoir qu’il prenait cette pénurie très au sérieux et qu’elle risquait d’avoir un impact sur les lancements de ses prochains produits. Notamment le prochain Galaxy Note.

Les PlayStation 5 et Xbox Series X | S touchées, mais pas que

Or ici, justement, on ne parle pas d’un petit fabricant. Foxconn est l’un des géants du milieu et les déclarations de son président ne sont donc pas à prendre à la légère.

Il peut d’ailleurs être utile de rappeler que Foxconn travaille avec de nombreuses sociétés, et notamment avec Apple.

Mais le problème, finalement, est double. D’un côté, il y a en effet cette pénurie qui bloque les constructeurs et qui les empêche de produire suffisamment d’appareils pour tout le monde, mais de l’autre il y a aussi le contexte sanitaire actuel.

Face à la pandémie, de nombreux états ont confiné leurs populations, ce qui a augmenté les besoins en produits électroniques. Travailler à la maison exige en effet un minimum d’équipements et nul doute que la situation ne doit pas arranger les choses.