PlayStation VR 2 : une résolution doublée ?

Le futur de la réalité virtuelle par Sony est un secret bien gardé : si que l’on connait les premiers détails du casque PlayStation VR 2 promit pour la console de nouvelle génération PlayStation 5, ses spécificités techniques sont encore un mystère pour le grand public…

Mais de récentes rumeurs relayées par le site UploadVR font l’état de nombreuses améliorations substantielles pour ce nouveau casque, notamment en terme de résolution d’affichage.

PS VR

Elle a les yeux en VR

Ces sources affirment ainsi que le PlayStation VR 2 disposerait d’une résolution de 4 000 x 2 040 pixels, soit 2 000 x 2 040 pixels par oeil. En termes de résolution et comparativement au reste du marché de la réalité virtuelle, cette résolution placerait le nouveau PSVR légèrement en dessous du HP Reverb G2 du constructeur américain, mais bien au-dessus de l’Oculus Rift S et l’Oculus Quest 2 de Facebook, mais également du PS VR premier du nom. Ce dernier affichait une résolution de 1 920 x 1 080 pixels (960 x 1 080 pixels par oeil), pour un rendu assez flou ayant été souvent décrié par les utilisateurs du casque.

Le prochain casque de Sony inclurait également des moteurs à retour haptiques en son sein pour complimenter ceux déjà présents dans ses manettes. Sony a beaucoup misé sur la technologie du retour haptique pour cette nouvelle génération de console, la plaçant comme l’un des atouts majeurs de la manette DualSense de la PlayStation 5.

Elle a le regard qui tue

L’article laisse également entendre que ce nouveau casque tirerait usage d’une technologie surprenante pour arriver à afficher une telle résolution. Bien qu’il ne s’agisse que de spéculation, comme précisé dans ces lignes, ce PS VR 2 pourrait user de la technique du “foveated rendering” – ou rendu fovéal pour les allergiques aux anglicismes. Il s’agit d’une technique tirant parti de l’oculométrie, ou eye-tracking, pour détecter la direction du regard de l’utilisateur : le point de focus afficherait alors une résolution supérieure au reste du champ de vision, mimant ainsi le fonctionnement de nos yeux. Cette méthode pourrait ainsi améliorer les performances du casque en concentrant le supersampling à une zone dédiée afin d’atteindre plus facilement l’objectif de résolution d’affichage.

Il ne faudra néanmoins pas s’attendre à un futur sans câblage : ce nouveau casque, bien qu’il promet d’être plus ergonomique par rapport à son prédécesseur d’après la communication de Sony, disposera toujours d’un câble le reliant à la console PlayStation 5. En l’occurrence, il s’agira d’un câble répondant à la norme USB-C si l’on en croit les sources de UploadVR. Rien d’étonnant quand on constate que la console dispose bel et bien d’une entrée USB-C en plus d’un port USB-A sur sa face avant…