Plus de 50% des nouvelles cryptomonnaies ont déjà disparu !

Depuis quelques années, la monnaie numérique a connu une véritable révolution avec l’avènement des cryptomonnaies. Cependant, parmi celles lancées au cours de la dernière décennie, plus de la moitié est déjà morte. D’après une étude réalisée par CoinGecko, 14 039 des 24 000 devises numériques émises depuis 2014 ont tout simplement disparu.

Plus_de_50_%_des_nouvelles_cryptomonnaies_ont_déjà_disparu_Fredzone
Crédits 123rf

Notez que la mort d’une cryptomonnaie est prononcée lorsqu’aucune « activité commerciale » n’a été enregistrée au cours du dernier mois, ou lorsque la monnaie est identifiée comme une arnaque. Alors, comment expliquer ce carnage dans la cryptomonnaie ?

La chute des nouvelles cryptomonnaies

D’après les chiffres fournis par l’étude de CoinGecko, la disparition des cryptomonnaies concerne essentiellement les monnaies virtuelles lancées au cours de la dernière décennie. Autrement dit, de toutes les devises émises depuis 2014, moins de la moitié est encore utilisée aujourd’hui. Ce constat s’avère plus inquiétant lorsqu’on se concentre sur les cryptomonnaies créées en 2021, en plein cœur du marché haussier. Et pourtant, au cours de cette année-là, le cours du Bitcoin a avoisiné les 70 000 dollars. Quant à l’écosystème crypto, sa valeur a tutoyé les 3000 milliards de dollars.

Toutefois, dans ce contexte prometteur, de nombreux projets de tokens de basses qualités ont été montés. Ceci a donné naissance à des crypto-arnaques, visant à piéger les nouveaux investisseurs et amateurs des cryptomonnaies. Ainsi, 2021 a enregistré plus de 83 000 cryptos frauduleux. Sur un marché déjà dominé par le Bitcoin, l’Ether ou encore les NFT, autant dire que ces crypto-arnaques étaient vouées à l’échec. Cette année a été considérée comme la pire pour lancer des projets de cryptomonnaie.

En chiffre, 53,6 % des devises numériques émises en 2021 sont désormais mortes. De même, parmi les 11 000 cryptomonnaies cotées sur CoinGecko en 2021, « environ 70 % ont été fermées depuis ».

À LIRE AUSSI : TRADING DE CRYPTOMONNAIES : 6 CHOSES À SAVOIR AVANT DE VOUS LANCER !

Comment expliquer cette hécatombe des nouvelles cryptomonnaies ?

Plus_de_50_%_des_nouvelles_cryptomonnaies_ont_déjà_disparu_Fredzone
Crédits 123rf

Dans un premier temps, rappelons que la dernière décennie a enregistré un nombre record de nouvelles cryptomonnaies. Ceci inclut aussi bien les devises fiables que les cryptos frauduleux. Dans un second temps, l’explosion du nombre de cryptoactifs peut s’expliquer par l’ouverture du marché aux nouveaux entrepreneurs. En effet, durant le marché haussier de 2021, il était très facile de lancer un nouveau token. À partir de la Binance Smart Chain ou Ethereum par exemple, tout individu peut facilement créer une nouvelle cryptomonnaie en quelques minutes.

Logiquement, cette largesse a encouragé les escrocs qui ont inondé le marché avec des cryptos frauduleux. De plus, l’arrivée de PayPal sur le marché des stablecoins avait favorisé une forte croissance des fausses cryptomonnaies. Dans un tel contexte, il est normal de constater aujourd’hui la disparition de toutes ces crypto-arnaques. En comparaison, l’année 2022 n’a enregistré que très peu de nouveaux cryptoactifs. Par conséquent, le taux de cryptomonnaies disparu est resté aussi très bas.

Source : CoinGecko

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.