LinkedIn va licencier 960 employés dans le monde

Mauvaise nouvelle pour les employés de LinkedIn. Le 20 juillet 2020, le PDG du réseau social professionnel Ryan Roslansky a envoyé une note annonçant une mesure de licenciement au personnel. Apparemment, 960 employés vont devoir dire adieu à leur poste.

LinkedIn a profité de la même occasion pour annoncer d’autres changements organisationnels qui seront mis en vigueur dans les prochains jours. Pour réduire les investissements, la firme envisage de focaliser ses efforts sur son entreprise de média LMS (Learning Management System) et de mettre de côté la LTS (LinkedIn Talent Solutions).

Le devanture d'une filiale de LinkedIn

Photo de Greg Bulla – Unsplash

Tous les services fournis aux petites entreprises seront en outre numérisés.

Pas de réconfort après l’effort

LinkedIn a fait de son mieux pour s’adapter aux changements causés par la crise sanitaire. Au cours des derniers mois, la firme de Microsoft a déployé plusieurs nouvelles fonctionnalités pour que les utilisateurs de la plateforme puissent rester connectés, embaucher et trouver du travail même en temps de pandémie. La firme s’est également mise à proposer de nouveau service comme LinkedIn Live et LinkedIn Events afin d’optimiser la visibilité des professionnels et diversifier leurs activités.

Les efforts menés par l’équipe de LinkedIn, aussi importants soient-ils, ne vont toutefois pas permettre à tous les employés de garder leur travail. La pandémie du coronavirus a ralenti les embauches et oblige ainsi la firme de Microsoft à se séparer de 6% de sa main-d’œuvre mondiale.  Les organisations de vente et d’acquisition de talents sont les plus touchées par cette mesure de licenciement qui a été prise par l’équipe de direction après de longues semaines de discussions et de délibérations.

Que deviendront les salariés licenciés ?

Les personnes qui perdront leur job auront droit à un soutien financier, médical et professionnel complet de la part de LinkedIn. La société s’engage notamment à leur offrir un minimum de dix semaines d’indemnité de départ et de les laisser partir avec les équipements de travail achetés par la société comme les téléphones et les ordinateurs portables.

Le personnel concerné bénéficiera en outre de 12 mois d’assurance maladie continue s’ils habitent aux États-Unis et 6 mois de soins de santé ou l’équivalent en espèces en primes de groupe si ce n’est pas le cas. Le réseau social va également fournir un aide personnalisé aux salariés congédiés qui disposent des visas sponsorisés par l’entreprise.

Afin d’aider les employés qui partent à trouver rapidement un autre poste, LinkedIn a mis en place l’offre spéciale Momentum. Il s’agit d’un programme constitué d’ateliers et de cours sur la préparation des entretiens, les principes de base de la rémunération, les stratégies de recherche d’emploi et l’intégration dans un nouveau rôle.

Mots-clés linkedin