Plus rapide en France que le Wifi, le réseau 4G continue de s’imposer

Alors que le monde de la mobilité a désormais les yeux braqués vers le déploiement graduel du réseau 5G, la bonne vieille 4G continue pour sa part de gagner du terrain. Selon une étude publiée récemment par OpenSignal (société britannique spécialisée dans la cartographie de couverture sans fil), le réseau 4G s’impose toujours un peu plus dans les usages grâce à des débits qui, en France et dans une trentaine de pays au total, parviennent à dépasser ceux permis par le Wifi.

De quoi faire resurgir le souvenir – douloureux – d’une époque pas si lointaine où les réseaux Edge et 3G étaient prédominants… avec ce qu’ils apportaient en chargements interminables et autres déconnexions. Une époque durant laquelle on se plaisait à rêver d’une connexion plus rapide dans la rue qu’à la maison. Moins de 10 ans plus tard, dans bien des pays, dont l’hexagone, ce fantasme est devenu réalité.

En attendant que la 5G fasse son entrée en France, la 4G fait l’objet d’une enquête. Plus rapide que le Wifi dans l’hexagone (et 30 autres pays), le réseau 4G continue de faire mouche auprès des utilisateurs.

Au travers d’un double tableau comparatif, OpenSignal dévoile donc les débits descendants moyens relevés au cours de son enquête. Les résultats sont dispatchés en deux diagrammes, l’un pour les pays dans lesquels la 4G est plus véloce que le Wifi, l’autre pour ceux où le Wifi domine toujours les débats. La France, l’Algérie, la Grèce, l’Afrique du Sud ou encore l’Australie appartiennent au premier ; les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, Hong-kong ou encore le Japon, au second. Une situation qui, selon OpenSignal, ne devrait de toute façon pas perdurer.

Le Wifi condamné à être battu par le réseau mobile ?

Aujourd’hui, il y a toujours des pays dans lesquels le Wifi continue d’offrir des débits plus rapides aux utilisateurs de smartphones“, note le groupe. “Il est cependant probable que cela évolue avec le déploiement imminent des nouveaux réseaux mobiles“. Évidemment, c’est bien de la 5G dont il est question ici.

En France, le réseau 4G profite d’un débit descendant plus rapide de 2,5 Mbps en moyenne que la connexion sans-fil dispensée par une Box internet, tandis qu’aux États-Unis – par exemple -, le Wifi reste en avance de 25,2 Mbps (!) sur les données mobiles.

Selon OpenSignal, les perspectives de hausse rapide du débit sont toutefois plus importantes pour le réseau mobile, pour la simple est bonne raison que ce dernier n’est pas tributaire de la fibre pour s’améliorer. “La 5G continuera d’accroître l’avantage des technologies mobiles [sur le Wifi], du fait du rythme des innovations mobiles et de la dépendance du Wifi au déploiement lent et coûteux de la fibre“, lit-on notamment dans l’enquête.

Mots-clés 4gwifi