Plusieurs “dizaines de millions” de personnes ont visionné la suite de Borat sur Amazon Prime Video

Lancée il y a près d’une semaine en exclusivité sur Amazon Prime Video, la suite de Borat y a été visionnée par plusieurs “dizaines de millions” de clients, de source officielle. Sur la base de ces chiffres, Amazon Studios confirme donc le “fort engagement” observé pour la nouvelle création de Sacha Baron Cohen.

S’il souhaitait toucher le plus de monde de la manière la plus efficace possible, Sacha Baron Cohen n’aurait probablement pas mieux fait autrement. Sa suite de Borat, de son nom complet Borat: Gift of Pornographic Monkey to Vice Premiere Mikhael Pence to Make Benefit Recently Diminished Nation of Kazakhstan, a ainsi récemment été lancée en exclusivité sur Amazon Prime Video, plate-forme aux 150 millions de membres.

crédit YouTube

Il se dit qu’Amazon a engagé une somme considérable dans l’acquisition des droits de ce film. Et si le montant précis n’est pas connu de même que le chiffre exact de personnes l’ayant depuis visionné, Amazon Studios s’est félicité de sa réception.

Sur les 150 abonnés Amazon Prime Video, des “dizaines de millions” ont vu “Borat 2”

Un “fort engagement” a été observé pour cette suite de Borat, laquelle a été visionnée par plusieurs “dizaines de millions” de personnes. Deadline rapporte que jeudi dernier, lors de la soirée de lancement du film sur Amazon Prime Video, plus d’un million d’abonnés se sont connectés pour être de la fête.

En comparaison avec les 150 millions d’abonnés totaux mentionnés plus haut, la performance de Borat 2 n’est probablement pas à ranger sous le tapis. La directrice d’Amazon Studios Jennifer Salke n’a en tout cas rien à redire sur le film, à la fois sur son accueil et son contenu :

“Sacha a créé de façon magistrale l’un des films les plus appréciés de cette époque sans précédent – mettant en scène certains des meilleurs et des pires d’entre nous, enveloppés dans une succession de moments outrageants. Mais au fond, Borat 2 est l’histoire réconfortante d’une relation père-fille et de l’autonomisation des femmes, vue à travers une lentille hystérique et satirique. Avec le formidable lancement de ce film […], il est clair que nos clients du monde entier veulent un contenu à la fois pertinent et divertissant”.