PocketGuitar, la guitare qui rentre dans ta poche

La PocketGuitar est à peine plus grande qu’un médiator, mais elle est une véritable guitare à part entière. Enfin presque. Pas complètement. Bref.

Si vous avez dans l’idée de devenir un dieu ou une déesse de la guitare pour l’été, alors il va falloir vous entrainer. Cela n’a pas été prouvé scientifiquement, mais la plupart des experts disent qu’il faut au moins s’entraîner un minimum de quinze minutes par jour pour progresser dans l’apprentissage de l’instrument…

La PocketGuitar est à peine plus grande qu'un médiator - crédits AeroBand
La PocketGuitar est à peine plus grande qu’un médiator – crédits AeroBand

Et encore, ça, c’est en supposant que vous souhaitiez vous en tenir aux deux ou trois accords de Nirvana*.

De l’air guitare en vrai

Si vous avez d’autres ambitions, il faudra vous entraîner plus longtemps, ce qui peut bien entendu s’avérer compliqué. Encore plus lorsque l’on travaille et que l’on doit s’occuper de ses enfants.

C’est précisément ce qui a poussé des petits génies à créer la PocketGuitar, un accessoire qui est capable d’imiter une guitare, mais qui fait la taille d’un (gros) médiator.

Là, vous allez sans doute me dire qu’il y a un loup. Une guitare dans une poche, ce n’est pas le genre de trucs que l’on voit tous les jours. A moins d’avoir de très grandes poches. Ou de s’en tenir au ukulélé.

Une guitare qui tient dans la poche

Et c’est là que la magie de la tech opère. La PocketGuitar n’a pas de cordes et pas de corps. Elle troque en réalité tout le bazar habituel pour une simple puce Bluetooth et quelques circuits imprimés.

Concrètement, donc, la PocketGuitar ne pourra émettre aucun son et elle ne fera donc vibrer aucune note. Enfin pas nativement en tout cas. Mais une fois que vous l’aurez connectée à votre smartphone et installé l’application AeroBand, alors tout changera.

C’est en effet votre précieux téléphone qui se chargera de retranscrire les mouvements effectués avec la PocketGuitar en notes. De cette manière, vous pourrez donc travailler votre rythme n’importe où. Chez vous, dans le RER, dans les toilettes de la gare ou même carrément dans la rue.

Une application pour s’entraîner

Okay, mais pour les notes, alors ? Il suffira d’utiliser votre deuxième main pour pincer des cordes imaginaires, présentées sous la forme de boutons sur l’écran de votre smartphone. L’IA embarquée sera en effet capable de comprendre vos gestes et elle les interprètera pour les transformer ensuite en notes. Et bien sûr l’application intègre un guide complet pour vous aider dans l’apprentissage de l’instrument.

De la même manière, si vous êtes d’un naturel discret, vous pourrez utiliser des écouteurs ou un casque pour le retour audio.

L’idée, c’est donc d’aller un peu plus loin que la traditionnelle air guitare. Alors forcément, ça ne remplacera pas une bonne vieille gratte, mais ça vous permettra au moins de vous entraîner partout. Et on termine avec une vidéo qui va vous permettre de visualiser comment ça marche.

Ah, et le prix alors ? Il tourne autour des 40 $, ce qui reste finalement assez accessible compte tenu de toutes les fonctions proposées.

* Il me paraît important de préciser que j’ai toujours aimé Nirvana.

Note : La source de cet article est sponsorisée, mais nous n’avons de notre côté négocié aucun deal avec le constructeur de cet appareil et nous n’avons donc rien perçu pour la rédaction de cet article.