PokéDates : des Pokémon et des rencontres

Pokémon Go est disponible depuis quelques semaines maintenant et le succès de l’application ne semble pas faiblir. Loin de là et il suffit de regarder ce qui se passe du côté de Facebook pour s’en convaincre puisque les sorties entre apprentis-dresseurs semblent se multiplier au fil des semaines. Certains passionnés ont voulu aller encore plus loin en lançant cette fois un site de rencontres : PokéDates.

PokéDates, ou PokéRencontres en bon français, est né d’une initiative du Project Fixup. Cette entreprise se positionne sur le secteur de la rencontre depuis plusieurs années maintenant mais elle propose un service un peu différent des Meetic, Match et compagnie.

PokéDates

PokéDates, pour tous les pécho.

En réalité, au lieu d’offrir un simple service web aux célibataires et de les laisser se débrouiller, elle a pris le parti d’organiser des évènements IRL afin de favoriser la naissance de belles histoires d’amour.

Des évènements IRL pour trouver l’amour, le vrai

PokéDates propose exactement la même chose, mais pour les dresseurs de Pokémon. Après s’être inscrit au service, ces derniers pourront choisir des thèmes qui les intéressent pour trouver plus facilement des événements susceptibles de leur plaire.

Car en effet, en créant un compte sur PokéDates, vous créerez automatiquement un compte sur Project Fixup. D’ailleurs, dans la liste de ces fameux centres d’intérêt, vous trouverez… Pokémon Go.

Ensuite, eh bien vous pourrez indiquer au service si vous êtes un adepte des sorties en groupe, à trois ou… en duo.

Après cette étape, le site vous affichera une liste d’adjectifs et il faudra cliquer sur les termes qui vous correspondent le mieux. Il faudra également envoyer trois photos de vous pour vous identifier et pour que votre future âme soeur puisse voir votre trombine avant de demander un rendez-vous avec vous.

20 $ la sortie, pour éviter les coups d’un soir

Lorsque la création de votre compte sera validée, le service vous proposera de participer à diverses sorties. C’est là que les choses sérieuses commencent car si le premier rendez-vous sera gratuit, il faudra débourser pas moins de 20 $ pour les rencontres suivantes !

Ce n’est pas donné, c’est vrai, mais cela n’a rien de surprenant car les profils ne sont pas sélectionnés par un ordinateur mais… par une personne réelle. C’est donc un être humain en chair et en os qui choisira vos futurs camarades de jeux, en s’appuyant sur vos profils et sur les thèmes et les adjectifs définis lors de leur création.

Alors bien sûr, ce service ressemble plus à un coup de comm’ qu’à un vrai site de rencontres, mais il a au moins le mérite de répondre à une vraie demande.

Parce que bon, au final, qui peut mieux comprendre un dresseur (ou une dresseuse) qu’un autre dresseur (ou qu’une autre dresseuse) ?

Mots-clés pokemonpokemon go