Pokémon Épée et Bouclier : la Pokémon Company prend des mesures sur des cas de données modifiées

Les utilisateurs de Pokémon Épée, Pokémon Bouclier et Pokémon Home se servant de données modifiées sont désormais dans le viseur de The Pokémon Company. Celles et ceux qui se feront prendre la main dans le sac pourront ainsi se voir interdire d’accès à certains services proposés par ces titres.

La Pokémon Company tient à offrir des parties propres dans les jeux qu’elle façonne et distribue. Et ce à titre, va sévir pour les joueurs utilisant des données modifiées. Siliconera, se basant sur un article de 4Gamer, rapporte ainsi que l’entreprise a communiqué sur son site internet qu’elle prenait des mesures contre les utilisateurs qui ne respecteraient pas les règles données.

Pikachu Détective

Photo de Carolina Castilla Arias provenant de Pexels

Les titres concernés sont Pokémon Épée, son équivalent défensif Pokémon Bouclier ainsi que l’application Switch et mobile Pokémon Home. Les joueurs pris dans des parties aux données modifiées pourront être interdits d’accès aux services internet de Pokémon Épée et Bouclier, et dans le cas de Pokémon Home, les restrictions s’observeront au niveau de la fonction d’échange.

Données modifiées : des utilisateurs de Pokémon Home pourront s’en voir interdire l’accès

Les cas suspicieux seront examinés par la Pokémon Company, et si les données scrutées apparaissent causer “des problèmes avec le logiciel d’exploitation, les applications ou des désagréments aux autres joueurs”, il pourra carrément être décidé d’exclure le joueur en cause de Pokémon Home.

The Pokémon Company dit vouloir procéder à d’autres investigations de ce genre à un rythme régulier, et ce dans le but manifeste de garantir des parties saines. La société se réserve également le droit de procéder à d’autres types de restriction sans autre avis.

Pour rappel, si Pokémon Épée et Bouclier s’inscrivent dans la franchise en étant qu’épisodes canoniques traditionnels, Pokémon Home est un service permettant de stocker ses monstres de poche sur le nuage. Déployée en février 2020, l’application offre également de transférer des Pokémon de Pokémon GO et de Pokémon Bank, une application de stockage pour Nintendo 3DS.

Deux offres sont proposées, une gratuite mais limitée et une autre plus riche dans ses options mais payante. Un abonnement d’un an tournant autour de 15 euros, pour vous faire une idée.