Pokémon Go a sa parodie porno

Pokémon Go marche plutôt bien. En fait, il marche même très bien et il a d’ailleurs rapporté pas mal d’argent à ses concepteurs mais également à Nintendo. L’action de la firme a en effet bondi de 120 % depuis le lancement du titre. Pas mal, non ? Certes et figurez-vous que des petits malins ont profité de l’engouement suscité par les Pokémon pour produire… une parodie porno.

Strokemon, c’est le nom de cette fameuse production, se déroule dans le même univers que la célèbre franchise et on retrouve d’ailleurs un peu les mêmes personnages.

Parodie Porno Pikachu

Pikachu prend très cher dans cette parodie porno.

Cela vaut bien entendu pour Sasha et Pikachu – pardon, Dikachu – mais également pour la Team Rocket et l’infirmière du centre de soin.

Pokémon pour les plus de 18 ans, avec un Dikachu au sommet de sa forme

Tout un programme, donc. Pour le reste, eh bien on retrouve un peu tous les ingrédients d’un bon porno des années 90 avec des filles très sexy, des mecs plutôt communs et un scénario presque inexistant. Il faut tout de même signaler que les premières minutes sont plutôt soft puisqu’elles se focalisent essentiellement sur le combat entre deux Pokémon ou, plutôt, deux sextoys : un godemichet et un faux vagin.

Mais voilà, la situation va très vite se gâter avec l’arrivée de la Team Rocket. Dikachu va en effet s’électriser pour les faire fuir et il va du coup devenir… intenable. Là, très vite, tout le monde se retrouve totalement à poil. La suite de la vidéo est assez.. comment dire… conventionnelle.

Oui, enfin il y a tout de même un truc assez surprenant. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, Dikachu n’est pas un mâle mais une femelle. En outre, il a l’air d’avoir de multiples compétences, des compétences qui ne sont pas franchement abordées dans le dessin-animé ni même dans les films.

Une parodie pas si récente

Une parodie assez surprenante, donc, qui se destine bien évidemment à un public adulte et averti. D’ailleurs, il sera sans doute préférable pour les fans de passer leur chemin parce qu’ils ne verront jamais plus Pikachu de la même manière après cette vidéo. Non et c’est même un coup à finir chez le psychiatre, cette histoire.

J’ai évidemment préféré ne pas intégrer la vidéo à l’article. De toute façon, elle n’est pas très difficile à trouver et il suffit même d’une recherche bien sentie sur n’importe quel moteur pour mettre la main dessus.

Pour la petite histoire, il faut tout de même signaler que Strokemon a été produit l’année dernière. Etrangement, il est pas mal ressorti depuis la semaine dernière. Et on termine avec un petit trailer parfaitement soft.

Mots-clés pokemonpokemon go