Pokémon Go : des chasseurs de Pokémon ont secouru une femme durant une balade

Pokémon Go fait un peu moins parler de lui en ce moment, mais il compte toujours de nombreux fans à travers le monde. David et sa fille Ellie en font partie et il leur arrive souvent de se balader dans les rues de leur ville pour capturer de nouveaux Pokémon et compléter ainsi leur PokéDex. C’est d’ailleurs en s’adonnant à leur dévorante passion qu’ils ont secouru une femme.

La scène s’est déroulée vendredi dernier en fin d’après-midi à Great Sankey, une paroisse située dans la banlieue proche de Warrington, dans le Cheshire.

Chute Pokémon Go

Deux chasseurs de Pokémon ont secouru une femme de 91 ans en Angleterre.

Mme Daintith, une femme de 91 ans, rentrait du centre-ville lorsqu’elle a croisé la route d’un emballage de chocolat voltigeant sur son chemin.

Une femme de 91 ans est tombée en voulant ramasser un emballage de chocolat

Elle s’est mise en tête de le ramasser, mais elle a perdu l’équilibre en se baissant et elle est tombée par terre. La femme a bien tenté de se relever par ses propres moyens, sans succès. Problématique, d’autant que le quartier était désert et qu’elle a toujours refusé d’avoir un téléphone portable.

Fort heureusement pour elle, David et sa fille Ellie était en train de chasser des Pokémon non loin de là. Ils ont immédiatement accouru en l’apercevant au loin et ils l’ont aidée à se relever.

Après l’avoir raccompagnée chez elle, ils lui ont demandé s’ils pouvaient prévenir quelqu’un et la femme leur a donné le numéro de téléphone d’une de ses filles, vivant à quelques kilomètres de là.

Elle n’a eu besoin que de quelques minutes pour arriver sur place. David et Ellie sont repartis ensuite de leur côté, mais ils sont revenus le lendemain pour prendre des nouvelles de Mme Daintith et ils ont profité de l’occasion pour lui apporter des fleurs.

Ils sont tout de suite venus à son secours

En attendant, Mme Daintith a eu de la chance. Elle s’en est effectivement sortie avec des griffures sur le côté du visage et quelques ecchymoses au niveau de son coude et de sa jambe.

Des blessures superficielles, donc, ce qui est finalement exceptionnel pour une femme de cet âge.

Il faut effectivement rappeler que les chutes sont la première cause de mortalité chez les plus de 65 ans. Chaque année, en France, près de 400 000 personnes âgées font une chute accidentelle et environ 12 000 d’entre elles en décèdent. En outre, dans ce cas précis, Mme Daintith a été immédiatement prise en charge grâce à l’intervention de David et de sa fille.