Pokémon Go : Des joueurs iPhone bannis sans raison apparente

Lancé lors de l’été 2016, Pokémon Go est rapidement devenu un phénomène mondial avec des millions de joueurs. Un free-to-play avec achats intégrés qui permet de capturer les fameuses créatures grâce à la réalité augmentée, faisant apparaître ces dernières dans le monde réel par le prisme de l’appareil photo, le tout basé sur le GPS. Très rapidement, le jeu est devenu un incontournable sur smartphone et, malgré une publicité moins importante depuis sa sortie, reste toujours actif avec toujours plus de joueurs. Malheureusement, certains sont victimes d’un fâcheux problème.

Plusieurs joueurs sur iPhone sont bannis sans raison apparente.

Pikachu n'est pas content

Photo de Carolina Castilla Arias provenant de Pexels

Un problème sur lequel enquête Niantic, développeur de Pokémon Go.

iOS 12 pourrait être à l’origine du problème

C’est une très large majorité des joueurs sur iPhone qui subissent un bannissement dans Pokémon Go, sans raison apparente. Cette sanction prend la forme d’une limitation de la quantité de Pokémon qui apparaissent avec des créatures beaucoup moins rares. Mais vient ensuite un bannissement plus rude de trente jours, empêchant d’accéder à son compte. Selon les premiers retours, ces sanctions tombent normalement lorsque les joueurs se déplacent à tel ou tel endroit sans réellement bouger, ce qui n’est pas le cas des utilisateurs bannis.

D’après les joueurs sur iPhone, ces bannissements interviennent sur les iPhone tournant avec iOS 12, précédente version du système d’exploitation qui en est à sa treizième version. Difficile en revanche de juger pourquoi ce problème pointe le bout de son nez très récemment alors que, jusqu’à maintenant, tout se passait bien. Il est fortement possible que la dernière mise à jour de Pokémon Go ait entraîné ce bug sur lequel Niantic assure enquêter.

À lire aussi : Les détails du DLC de Pokémon Epée et Bouclier

Car sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, le développeur de Pokémon Go explique enquêter “sur les signalements selon lesquels des joueurs sont signalés de façon incorrecte par nos systèmes et se retrouvent sanctionnés. Nous vous ferons part d’une mise à jour dès qu’elle sera disponible“.

Niantic semble prendre ce problème très au sérieux étant donné que les joueurs de Pokémon Go possédant un iPhone sous iOS 12 sont assez nombreux. Notamment dans le cas des “anciens” modèles de la firme de Cupertino qui ne sont pas compatibles avec iOS 13.