Pokémon GO : des noms censurés dont “Ho-Oh”

Si des cas similaires avaient déjà été observés, on a récemment appris que Pokémon GO ne permettait pas de surnommer l’une de ses créatures “Ho-Oh”. Pourtant, il s’agit là du nom d’un Pokémon bien officiel, celui d’un Légendaire de deuxième génération.

Sur la plate-forme reddit, l’utilisateur TheSilphRoad a récemment partagé une mésaventure vécue sur Pokémon GO. Capture d’écran à l’appui, il a ainsi indiqué que le surnom “Ho-Oh” qu’il souhaitait donner à l’un de ses monstres de poche avait été jugé “inapproprié” par le jeu.  Ou plutôt, qu’il contenait du “texte inapproprié”. Problème, il s’agit là du nom d’un Pokémon légendaire de deuxième génération.

Triche Pokémon Go

Crédits Pixabay

Il semblerait même qu’il ne soit pas possible de revenir en arrière après avoir opté pour ce surnom. L’utilisateur jonneygee a ajouté que d’autres joueurs avaient eu le même souci avec les noms Lickitung et Lickilicky. Ceux-ci ne pouvaient ainsi pas être changés puisque la particule “lick” (lécher) était bannie.

Le nom d’un Pokémon légendaire jugé “inapproprié” par Pokémon GO

Un autre utilisateur, HevGirl que l’on devine être féminin, a fait savoir que le nom “Shroomish” pose également problème étant donné que “shroom” (champignon) est un terme n’étant, lui non plus, pas autorisé. Virginia et Niagara ne pourraient de même pas être validés. La question peut visiblement se résoudre en supprimant l’intégralité du texte présent dans la barre de surnom.

Pour aider à s’y retrouver, l’utilisateur PecanAndy a listé plusieurs cas de figure liés au nom “Ho-Oh”.

  • Ho-Oh – Accidentellement modifier le nom par défaut, puis appuyer sur OK sans rien changer : Acceptable.
  • Ho-Oh – Modifier et supprimer le nom, puis le retaper manuellement : Inapproprié.
  • Ho-Oh⓯⓯⓭⑳ – Inapproprié.
  • Ho-Oh⓯⓯⓭⑳ES – Acceptable.

Une légère modification de ce nom en permet toutefois la validation : “Hoe-Oh”. Hoe se traduisant en français par “houe”, et il s’agit d’un outil de binage si vous vous posiez la question. Mais quand on y pense bien, peut-être que le terme “ho” pose problème dans le sens où il désigne, en argot, une femme de petite vertu.

Niantic Labs pourrait ne pas apporter une résolution à cette question de par le risque qu’elle engendre davantage de problèmes. Dans tous les cas, soyez prudents et ne tentez pas un “Vulvor” sans y avoir réfléchi à deux fois.

Mots-clés censurepokemon go