Pokémon Go : des propriétaires de smartphones Xiaomi prétendent avoir été bannis par erreur

Au moment de son lancement en 2016, Pokémon Go avait connu un succès phénoménal à travers le monde. Trois ans plus tard, le jeu n’est plus aussi populaire, mais il continue d’attirer de nombreux joueurs qui n’hésitent pas à dégainer leur smartphone pour capturer des Pokémon, peu importe où ils se trouvent.

Vous l’aurez compris, pour jouer à Pokémon Go, il n’y a rien de bien compliqué. Toutefois, ce n’est pas le cas pour tout le monde. On pense notamment aux utilisateurs des smartphones de la marque Xiaomi.

Récemment sur Reddit, plusieurs joueurs possédants des smartphones du géant chinois se sont plaints d’avoir été bannis de Pokémon Go alors qu’ils voulaient jouer sur l’application. D’après eux, il s’agirait d’une erreur de la part de Niantic, le développeur de Pokémon Go.

Des joueurs qui sont dans l’incompréhension

Sur Reddit, de nombreux joueurs ont fait part de leur incompréhension face à la suspension de leur compte sur Pokémon Go. Après plusieurs vérifications, ces derniers ont noté qu’ils n’avaient enfreint aucune règle d’utilisation du jeu et que leur bannissement devait donc être une erreur.

« J’ai eu deux avertissements en septembre, l’un après l’autre, sans raison particulière. Je ne vois pas d’autre explication qu’un problème technique avec le jeu Pokémon Go sur le téléphone Xiaomi Redmi 5. Niantic Support répète à plusieurs reprises que tant que je respecte les conditions générales d’utilisation, il ne devrait y avoir aucune raison de s’inquiéter, mais je suis sur le point d’être banni définitivement pour rien », a déclaré un des joueurs sur Reddit.

Niantic ferait-il de l’excès de zèle ?

Niantic ne fait pas de cadeaux aux tricheurs. Ceux qui tentent d’utiliser une version modifiée ou un logiciel tiers non autorisé de ses jeux font directement l’objet de bannissement. Cela est tout à fait naturel. Malheureusement, dans ce cas de figure, les joueurs se plaignent, car ils affirment avoir respecté toutes les règles d’utilisation imposées par Niantic.

Ils ont donc déduit que leur bannissement était dû à un excès de zèle de la part de Niantic. D’après eux, il se pourrait que le système de Pokémon Go assimile par erreur une application système installée sur les smartphones Xiaomi à un logiciel de triche. En menant son enquête, un joueur a indiqué qu’il se pourrait qu’il s’agisse de l’application Appbooster dans MIUI 10.

Pour le moment, Niantic ne s’est pas encore prononcé à ce sujet, mais cela ne devrait tarder.