Pokémon Go impliqué dans la mort d’une femme au Japon

Pokémon Go, le titre de tous les records, vient de faire sa première victime. Lui, ou plutôt la bêtise humaine. Un chauffard a en effet renversé deux piétonnes au Japon alors qu’il était en train de chasser des Pokémon. Une des femmes est morte, la seconde est sérieusement blessée. Niantic a exprimé ses condoléances à la famille de la victime.

L’affaire s’est déroulée un peu plus tôt dans la semaine dans la province de Tokushima, une préfecture située à l’est de Shikoku et comptant près de 760 000 habitants.

Pokémon Go Chauffard

Un homme a provoqué la mort d’une femme alors qu’il jouait à Pokémon Go tout en conduisant.

Un homme de 39 ans se trouvait au volant de sa voiture mais il a été amené à quitter la route des yeux pendant quelques secondes.

L’homme a quitté la route des yeux pendant quelques secondes

Deux femmes ont traversé la rue au même moment, des femmes âgées de 60 et de 72 ans. Elles pensaient sans doute que le véhicule allait s’arrêter pour les laisser passer mais cela n’a pas été le cas. Le choc a été brutal, tuant sur le coup une de ces femmes. La seconde a été emmenée aux urgences de l’hôpital le plus proche.

La police est rapidement intervenue sur les lieux. L’homme, un agriculteur, revenait d’une coopérative agricole locale où il avait déposé les produits de sa ferme. Il a commencé par dire qu’il cherchait l’horloge sur son smartphone au moment des faits.

Face à la pression, il a fini par se rétracter et par avouer qu’il était en réalité en train de jouer à Pokémon Go. Il cherchait en effet de nouvelles créatures à capturer pour compléter son PokéDex et il a donc quitté la route des yeux au moment où les deux femmes ont traversé la route.

79 accidents de la route ont eu lieu au Japon depuis la sortie de Pokémon Go

Cette histoire a fait beaucoup de bruit au Japon et cela n’a rien de surprenant. Depuis le 22 juillet dernier, date de la sortie du titre sur le sol japonais, plus de 79 accidents de la circulation ont eu lieu.

Toutefois, personne n’avait perdu la vie jusqu’à présent.

Niantic n’a pas tardé à réagir. Le studio a naturellement présenté ses condoléances à la famille de la victime. Il faut d’ailleurs rappeler que l’éditeur a mis en place des alertes sur la dernière version du titre, des alertes stipulant clairement qu’il est dangereux d’utiliser Pokémon Go au volant. Malheureusement pour cette femme et ses proches, l’homme impliqué dans cette affaire a préféré ne pas en tenir compte.

Mots-clés pokemonpokemon go