Pokémon GO : la nouvelle mise à jour des avatars fait grincer des dents !

Lorsqu’on parle de jeux vidéo, peu de titres ont réussi à captiver et à maintenir l’attention du public aussi efficacement que Pokémon GO. Depuis son lancement en 2016, ce jeu de réalité augmentée a su évoluer et propose régulièrement des mises à jour pour améliorer l’expérience utilisateur.

Pokemon Go
Crédit 123RF

Cependant, la dernière tentative de Niantic de rafraîchir le système d’avatar du jeu semble avoir manqué sa cible et suscite une vague de mécontentement au sein de la communauté.

Une nouvelle apparence qui ne fait pas l’unanimité

Vous l’avez peut-être remarqué si vous faites partie des régions test : Niantic a déployé une refonte majeure du système d’avatars dans Pokémon GO. Et les premières réactions ne sont pas des plus enthousiastes, car certains dresseurs n’hésitent pas à qualifier leurs nouveaux avatars de « patates ».

Que reprochent-ils exactement à ce changement ? D’une part, les couleurs sont nettement plus ternes, avec des teints de peau désaturés. D’autre part, les poses sont raides et peu naturelles. Bref, l’ensemble manque singulièrement de personnalité au goût de nombreux fans.

Des changements pour le meilleur… et pour le pire ?

Pourtant, tout n’est pas à jeter dans cette mise à jour. Si les nouveaux avatars font grise mine, le système de personnalisation a été grandement amélioré. On peut désormais ajuster les moindres détails du look de notre dresseur. Cela répond ainsi à une demande de longue date de la communauté.

 

À lire aussi : La Pokémon Company semble songer à des sorties plus espacées

 

Mais pour l’heure, c’est surtout l’aspect visuel qui fait tousser les joueurs. Les réactions négatives affluent en masse sur les réseaux sociaux. Certains n’hésitent pas à partager des captures d’écran de leurs nouveaux avatars pour mieux s’en moquer.

Une mise à jour encore en test

Rassurez-vous cependant, cette refonte n’est pas encore déployée partout. Pour l’instant, seuls quelques pays comme le Royaume-Uni et certaines régions des États-Unis servent de terrain de jeu à Niantic.

D’ailleurs, les développeurs ont même retiré brièvement la mise à jour le 25 mars, probablement pour y apporter des correctifs, avant de la redéployer le lendemain. Une pratique courante lors des phases de test.

Cela signifie-t-il que Niantic envisage d’annuler ces changements controversés ? Rien n’est moins sûr. Les développeurs pourraient très bien décider de conserver la nouvelle formule, en y apportant quelques ajustements cosmétiques.

 

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.