Pokémon Go pour lutter contre les suicides ?

Pokémon Go a visiblement des vertus insoupçonnées… et même insoupçonnables. Grâce au titre de Niantic, les Japonais ont en effet cessé de se jeter du haut des falaises de Tojimbo pour mettre fin à leurs jours. La préfecture n’a ainsi eu à déployer aucun suicide durant le premier trimestre de l’année 2017. Des résultats plutôt encourageants.

Tojinbo est en réalité le nom donné à une série de falaises basaltiques situées dans la préfecture de Fukui, dans la partie sud du pays.

Suicides Pokémon Go

Pokémon Go, une nouvelle arme pour lutter contre les suicides ?

Les lieux ont inspiré de nombreuses légendes. Beaucoup de gens pensent en effet que les lieux sont hantés par le fantôme d’un ancien moine bouddhiste renégat jeté à l’eau par la population locale.

Tojinbo : les suicides en baisse grâce à Pokémon Go

Toutefois, Tojinbo est surtout connu pour avoir été le théâtre de nombreux suicides ces dernières années. Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes. D’après les études menées par les autorités locales, environ vingt-cinq personnes se suicideraient tous les ans en sautant du haut de ces falaises.

Face à la situation, un policier à la retraite a décidé en 2009 de patrouiller dans les environs afin d’empêcher les gens de sauter. Il aurait sauvé plus de 200 vies dans les années suivantes.

Désormais, cet ange gardien peut compter sur un nouvel allié de taille : Pokémon Go.

L’arrivée du titre de Niantic a en effet changé pas mal de choses. L’éditeur a placé dans la région plusieurs spots de Pokémon et les falaises sont donc devenues en l’espace de quelques mois un repaire de dresseurs en quête de créatures virtuelles.

Désormais, de nombreuses personnes arpentent les lieux afin de compléter leur Pokédex et leur présence a semble-t-il des effets dissuasifs sur les candidats en suicide.

La réalité augmentée peut avoir une incidence directe sur le monde réel

C’est en tout cas ce que reflètent les derniers chiffres communiqués par les autorités locales. Le nombre de suicides dans la région pour le premier trimestre de l’année 2017 est en effet de zéro. Personne ne s’est donc encore donné la mort dans la région et cela n’a finalement rien de surprenant.

Les personnes souhaitant mettre fin à leur vie privilégient en effet habituellement les endroits isolés et peu fréquentés.

Yukio Shige, le policier à la retraite évoqué un peu plus haut, se félicite bien évidemment de l’impact positif de Pokémon Go sur la région, mais il ne compte pas suspendre ses patrouilles pour autant.

Bien sûr, dans l’absolu, Pokémon Go n’empêchera pas toutes ces personnes d’avoir les idées noires, mais cette histoire prouve une nouvelle fois le potentiel du titre de Niantic et plus globalement de la réalité augmentée. Cette dernière peut en effet avoir une incidence directe sur le monde réel.

Mots-clés pokemonpokemon go