Pokémon GO se prépare à débarquer officiellement en Chine

Niantic Labs a conclu un accord avec la société vidéoludique chinoise connue sous le nom de NetEase, et ce dans le vraisemblable but de permettre enfin à Pokémon GO d’investir la Chine, plus d’un an et demi après le premier lancement de l’application.

À l’heure où l’on se demande si la vie sans chocolat mériterait tout de même d’être vécue (la faute au dérèglement climatique qui empêcherait la plante de cacao, d’ici plusieurs dizaines d’années, de produire le précieux aliment), la question d’une vie sans Pokémon GO peut elle aussi se poser.

Futur Pokémon Go

Officiellement, nos lointains voisins chinois sont concernés. Alors bien sûr, pour le moment, aucune annonce n’a été faite par Niantic Labs sur le sujet, mais on apprend entre autres par NintendoSoup, s’appuyant sur une information émise par le Financial Times (article accessible via une contrepartie financière), que la société derrière Pokémon GO s’est associée à une entreprise de jeu vidéo chinoise, NetEase.

Niantic Labs associé à NetEase pour faire enfin entrer Pokémon GO en Chine ?

Les modalités de l’accord ne sont pas connues, mais NetEase étant bien plus au fait des régulations en vigueur en Chine quant à la diffusion de jeux sur le territoire, on peut s’avancer sans gros danger en prédisant que Niantic a trouvé là une nouvelle belle porte d’entrée à faire ouvrir à son application phare.

NetEase a été appelée à réagir sur la question, mais la seule réponse émise a été celle d’une situation ne nécessitant pas le moindre commentaire. Autrement dit, rien ne serait en train de se passer entre cette société et l’une des plus vivaces du moment sur le marché mobile.

Aucune indication concrète ne permet d’envisager une période de sortie, mais rater 2018 ne serait pas vraiment sérieux. On rappellera que la marque « Pokémon GO » a été déposée pour la Chine le 28 novembre dernier et qu’elle sera encore valide jusqu’en février prochain, mois à partir duquel le nom devra être renouvelé pour avoir toujours cours. Même si cela ne devrait pas être le cas ici, de tels dépôts ne conduisent pas forcément à la conception d’un produit fini et commercialisable (soupir).

Mots-clés chinepokemon go