Pompéi vient de révéler de nouveaux trésors

Des chercheurs ont fait de nouvelles découvertes passionnantes sur le site archéologique de Pompéi. La nouvelle a été annoncée le 4 août 2018.

D’après les informations en notre possession, des archéologues auraient effectivement mis à jour de nouveaux vestiges. Des vestiges très précieux. En effet il s’agit des ruines d’une « maison de Jupiter » ornée de plusieurs fresques magnifiques.

pompéi

Plusieurs ornements intacts ont été découverts dans les vestiges, témoins d’une gloire passée à laquelle la nature a brutalement mis fin il y a près de 2 000 ans. Pour ceux qui ne s’en rappellent pas, Pompéi a été rayée de la carte par l’éruption du Vésuve en 79 av. J.-C.

Ensevelie sous les cendres, la ville romaine a depuis fait l’objet de nombreuses fouilles archéologiques, permettant ainsi de réaliser d’importantes découvertes dont cette toute dernière en date.

Les restes d’une demeure somptueuse

Dans les nouveaux vestiges mis à jour, les archéologues ont découvert de nombreuses fresques et ornements datant du IIe siècle avant notre ère. Le luxe et l’opulence de la demeure ne s’arrêtent pas là. Il se trouve que le mur de ses nombreuses pièces est somptueusement recouvert de faux marbre aux teintes jaunes, vertes et rouges. L’ensemble donne lieu à un décor très impressionnant.

D’autres décorations murales plus modernes ont été découvertes par les chercheurs, dont une fresque ultra-colorée qui représente plusieurs divinités romaines comme Vénus ou encore Cupidon. Selon les explications apportées par Massimo Osanna, directeur du site archéologique de Pompéi, il semblerait qu’une partie de la demeure ait été restaurée de manière plus contemporaine.

Les scientifiques ont également mis la main sur plusieurs objets de décoration : des bustes de lions en terre cuite, des pièces de monnaie…

La maison de Jupiter n’est pas à sa première fouille

Il faut savoir que les vestiges de cette maison de Jupiter ou « Casa di Giove » ne sont pas une découverte récente. Les premières fouilles remontent aux environs des XVIIIe et XIXe siècles. Il aura fallu attendre cette année pour mettre à jour de nombreux trésors historiques et anthropologiques. Les fouilles actuelles n’en sont qu’à leurs débuts et devraient se poursuivre jusqu’en 2020.

L’importance des découvertes est telle que l’Italie et son ministère de la culture envisageraient une restauration complète de la demeure pour permettre au public de la visiter. D’ici là, Massimo Osanna et son équipe feront peut-être d’autres trouvailles exceptionnelles.

Mots-clés archéologie