Pornhub a enfin fermé la chaîne de Girls Do Porn

Girls Do Porn se trouve dans la tourmente depuis cet été, et plus précisément depuis que vingt-deux femmes ont porté plainte contre la société et ses employés. Et quelques semaines plus tard, c’est au tour de Pornhub de montrer les crocs. Le géant du divertissement pour adultes vient en effet de fermer la chaîne de l’entreprise.

Girls Do Porn était à la base un studio spécialisé dans les films amateurs.

Sexualité

Contrairement à bon nombre d’acteurs du marché, l’entreprise ne travaillait donc pas avec des actrices professionnelles, mais avec des jeunes femmes parfaitement ordinaires.

Girls Do Porn : une affaire qui remonte à avant l’été

Si elle n’est pas la seule à s’être positionnée sur ce segment, elle a tout de même rencontré un certain succès. Notamment sur Pornhub où certaines de ses vidéos avaient été vues plus de 20 millions de fois avant leur suppression.

Mais voilà, selon la plainte déposée par ces vingt-deux femmes, les salariés de l’entreprise auraient sciemment menti à leurs actrices en leur faisant croire que les films se destinaient au marché australien… et qu’elles ne risquaient donc pas de se faire prendre la main dans le sac par leurs proches.

Or cela n’a pas été le cas. Les films réalisés par le studio ont été diffusés sur son site, mais également sur Pornhub et YouPorn, qui totalisent des millions de connexions chaque jour. Dont une bonne partie en provenance des terres de l’Oncle Sam.

Peu de temps avant l’été, plusieurs actrices ont donc été voir un cabinet d’avocats pour porter plainte et faire valoir leurs droits. Durant les semaines suivantes, l’affaire a connu pas mal de rebondissements et un ancien caméraman a même déposé un témoignage à charge contre son ancien employeur et certains de ses collègues.

La chaîne fermée sur Pornhub

Ce témoignage ainsi que toutes les preuves présentées ont ensuite poussé le juge saisi de l’affaire à inculper quatre employés de la société pour trafic sexuel en bande, à savoir son dirigeant, le caméraman en chef, l’acteur et l’assistante administrative.

Jusqu’à présent, Girls Do Porn avait continué ses activités et le studio continuait même à alimenter ses différentes chaînes. Notamment sur Pornhub où il était suivi par des milliers de personnes.

Mindgeek, le propriétaire de la plateforme, a cependant fini par agir et la chaîne incriminée a ainsi été supprimée durant la nuit. Un choix finalement logique compte tenu de la situation. Pornhub génère effectivement de l’argent avec toutes les vidéos partagées sur sa plateforme et cela valait bien entendu pour celles qui étaient mises en ligne par Girls Do Porn.

Toutefois, si la chaîne a été supprimée, les vidéos, elles, restent accessibles. Plusieurs utilisateurs de la plateforme les ont en effet partagées de nouveau et il suffit donc d’une simple recherche pour retrouver les films incriminés. Pornhub n’est d’ailleurs pas le seul dans cette situation puisque ces mêmes vidéos sont aussi présentes sur YouPorn, un autre site du groupe.

Mots-clés nsfypornhub