Pornhub a maintenant son miroir Tor

Pornhub a prouvé à maintes reprises son intérêt pour les nouvelles technologies, que ce soit au travers de sa rubrique consacrée à la réalité virtuelle ou de l’intégration des cryptomonnaies à ses moyens de paiement.

Et à présent, le géant de l’industrie pour adultes vient de franchir un nouveau cap en lançant son miroir Tor.

Une bouche en train de sourire

Crédits Pixabay

Tor désigne un réseau informatique superposé et décentralisé existant par dessus et en parallèle du web tel que nous le connaissons.

Pornhub désormais disponible sur Tor

Contrairement à Internet qui repose principalement sur des serveurs centralisés, ce système fonctionne sur un principe de noeuds couplé à un navigateur web spécial, comme Tor Browser ou même Orfox.

Grâce à ces deux composantes, Tor permet d’anonymiser les données des internautes et le réseau offre ainsi un haut niveau de confidentialité.

La toute première version du système est apparue en 2002, mais elle a beaucoup évolué au fil des années. Et à présent, il n’est plus nécessaire d’avoir de solides connaissances en informatique ou en réseau pour en bénéficier.

Tor s’est donc démocratisé et de nombreux géants du web ou des médias ont lancé une version adaptée de leur site. C’est notamment le cas de Facebook, mais aussi de la BBC. Et à présent, c’est donc au tour de Pornhub d’en faire de même et de lancer une version de son site sur le réseau Tor.

Accessible par le biais de cette adresse, cette version ne diffère pas de celle que vous connaissez déjà. Elle offre donc un accès direct à un vaste catalogue composé de millions de vidéos pour adultes, des vidéos organisées en plusieurs dizaines de catégories différentes.

Rien ne change, donc, à l’exception peut-être des recommandations.

Un portail destiné à protéger les internautes

Tor fonctionne en effet sur un principe de tunnel, ou plutôt de circuit. Lorsque l’internaute cherche à se rendre sur un site en saisissant son adresse dans la barre dédiée à cet effet, le navigateur va créer un premier tunnel pointant vers un noeud distant. Puis vers un deuxième. Puis vers un troisième. Et ainsi de suite, jusqu’à afficher la page.

Ces noeuds ne sont bien entendu pas tous localisés dans le même pays et il n’est ainsi pas rare qu’ils nous emmènent à travers le monde.

Pornhub, de son côté, affiche les recommandations en fonction de plusieurs critères, dont la localisation. Lorsque vous vous connectez au service depuis la France, alors il n’est pas rare de retrouver dans les suggestions des vidéos en français. Dans le cas de Tor, bien sûr, il est peu probable que ce soit le cas.

Corey Price, le vice-président de Pornhub, est bien entendu revenu sur la mise en place de ce miroir dans un communiqué de presse. Il a ainsi expliqué que son entreprise était soucieuse de la confidentialité des données de ses utilisateurs et que ce miroir avait justement pour but de les protéger.

Tous les états sont en effet loin d’être aussi souples que la France. Dans certains pays, l’homosexualité et la bisexualité sont fermement condamnés et peuvent même aboutir à des exécutions. On comprend alors ce qui a poussé Pornhub à mettre en place ce nouveau portail.

Mots-clés pornhubtor