Pornhub a supprimé une vidéo filmée par une caméra cachée dans le vestiaire d’un établissement scolaire

Plus tôt dans l’année, quelqu’un a uploadé une vidéo montrant de jeunes filles dans leur intimité, filmées à leur insu, sur Pornhub. La séquence a été capturée par une caméra cachée installée dans les vestiaires de Limestone College, à Gaffney, en Caroline du Sud. Il s’agit d’une école d’arts libéraux chrétienne située à 20 miles au nord-est de Spartanburg.

Le dispositif avait permis d’enregistrer des scènes de jeunes femmes en train de se changer ou de se doucher, entre 2012 et 2013.

Une douche en fonctionnement

Crédits Pixabay

La vidéo a récemment été signalée à Pornhub. Le plus grand site de pornographie au monde l’a immédiatement retirée. En effet, le revenge porn est fermement prohibé sur la plateforme.  À l’heure actuelle, le Limestone College travaille avec les autorités locales pour identifier le coupable.

Le détective Brian Blanton, de la police de Gaffney, est sur l’affaire. Il a déclaré à la CCBN que les investigateurs ont actuellement un suspect. Cette personne n’était pas un étudiant, mais elle aurait collaboré avec l’établissement à l’époque.

Des étudiants-athlètes de cinq équipes féminines

Les victimes du voyeur n’étaient pas exclusivement des étudiantes du Limestone College. Elles étaient des membres de cinq équipes féminines provenant de différentes universités. Les autorités locales n’ont pas dévoilé les noms des établissements d’origine.

Néanmoins, l’Université Bellarmine, une institution catholique privée de Louisville, a déclaré que des étudiants de l’institut figuraient parmi les victimes. L’établissement aurait même pris la peine d’informer les étudiants concernés de la vidéo et de « mettre des ressources à leur disposition ».

Un porte-parole de l’université a déclaré être « en colère et horrifiée que nos anciens étudiants-athlètes aient été victimes de ce crime odieux ».

Une pratique condamnable

 « Au fil des ans, nous avons soutenu des lois qui ont rendu la vengeance pornographique illégale et nous avons également travaillé directement avec les autorités locales sur des cas individuels pour aider aux poursuites », a déclaré Blake White, vice-président de Pornhub, dans un communiqué.

« Sur notre plateforme, nous condamnons fermement le contenu non consensuel, y compris le revenge porn. »

De son côté, le Limestone College a déclaré que sa principale préoccupation est la sécurité des étudiants, du corps professoral, du personnel et des invités de l’établissement. « Nous avons de la chance que de tels incidents présumés soient très rares sur notre campus, et ils ne seront certainement pas tolérés. »

Mots-clés nsfypornhub