Pornhub a trouvé une solution pour contourner le blocage imposé en Inde

L’Inde ne plaisante pas en matière de pornographie et cela fait maintenant un moment que le gouvernement en place cherche à bloquer les accès aux sites pour adultes. Pornhub, de son côté, a préféré prendre les devants en lançant un site miroir.

L’Inde est un marché qui pèse lourd. Le pays comptait en effet 1,3 milliard d’habitants en 2017 et il représente à l’heure actuelle la deuxième population mondiale d’internautes après la Chine.

En 2015, le gouvernement de Narandra Modi avait d’ailleurs lancé un vaste plan baptisé Digital India, un plan visant tout simplement à connecter l’ensemble du territoire à Internet… pour un coût total estimé à un peu plus de quinze milliards d’euros.

L’Inde ne plaisante pas en matière de pornographie

Si l’Inde affiche clairement son amour du web, elle semble également éprouver une certaine méfiance à l’égard des sites pour adultes. En 2015, le gouvernement avait ainsi ordonné aux fournisseurs web du pays de bloquer l’accès à pas moins de 857 sites représentant une menace pour la “moralité” et la “décence”.

La décision n’a cependant pas été très bien accueillie par la population et elle a même déclenché une belle polémique. Le gouvernement a alors annulé l’ordre, pour le plus grand bonheur de l’industrie spécialisée.

Mais voilà, il semblerait que la situation soit en train de prendre une toute nouvelle tournure. La Cour indienne d’Uttarakhand a en effet rétabli la liste le mois dernier tout en l’épurant d’une trentaine d’entrées.

En parallèle, elle a également choisi de rendre le blocage optionnel pour les fournisseurs d’accès.

Pornhub lance un site miroir pour échapper au filtrage

Pornhub, de son côté, ne compte visiblement pas se laisser faire et le géant du divertissement pour adultes a ainsi annoncé le lancement d’un nouveau site miroir disponible à l’adresse Pornhub.net.

Corey Price a annoncé la nouvelle par le biais d’un communiqué adressé à la rédaction de Motherboard, un communiqué dans lequel il explique tout simplement que le lancement de ce site a été fait de manière proactive. L’homme a également indiqué que les visiteurs indiens représentaient une part importante du trafic du site et on comprend par conséquent aisément ce qui a poussé l’entreprise à prendre cette mesure.

Alors bien sûr, les mesures de filtrage habituellement mises en place par les fournisseurs d’accès sont faciles à détourner. Il suffit généralement de changer ses DNS ou de passer par un VPN pour tromper leurs systèmes de filtrage, mais Corey Price sait que cette technologie s’adresse principalement à des personnes disposant d’une bonne connaissance de l’informatique et du web.

Pour lui, il était donc plus sûr de lancer ce site miroir.

Mots-clés indepornhub