Pornhub a un nouvel ennemi au Texas

Pornhub se trouve dans une situation compliquée depuis la fin de l’année dernière, et plus précisément depuis la publication d’un article à charge du New York Times. Dans cet article, nos confrères révélaient en effet la présence de nombreux contenus apparentés à du revenge porn au catalogue du géant, ainsi que des vidéos mettant en scène des agressions sexuelles sur personnes majeures et mineures.

Face à la situation, le site a été contraint de prendre des mesures drastiques. Il a donc supprimé toutes les vidéos et toutes les photos partagées par les utilisateurs non enregistrés.

Une femme victime d'agression
Image par Tumisu de Pixabay 

Soit une grande partie de son catalogue. En parallèle, il a également annoncé une série de mesures afin d’améliorer la sécurité de son site et d’éviter la publication de nouveaux contenus illicites.

Rien ne va plus pour Pornhub

Des annonces qui n’ont cependant pas calmé la situation. Pornhub fait effectivement face à plusieurs plaintes, mais également à une enquête menée au Canada.

Et à présent, c’est un représentant de l’Etat du Texas qui demande l’ouverture d’une enquête sur Pornhub et sa société-mère, Mindgeek.

Le représentant en question s’appelle Matt Krause. Dans un communiqué récent, ce dernier déclare qu’une enquête est nécessaire. D’après lui, il est en effet indispensable de déterminer comment des vidéos et des photos dépeignant des agressions sexuelles sur des femmes et des enfants ainsi que des images intimes non consensuelles peuvent être téléchargées et distribuées sur ce type de plateforme.

Les plaintes se multiplient

Pour lui, donc, Pornhub et sa société-mère ont enfreint les règles et il est indispensable d’ouvrir une enquête pour violation des lois sur le trafic sexuel et la protection de l’enfance.

En conséquence, Matt Krause a envoyé une lettre au bureau du procureur général afin de lui demander d’ouvrir instamment une enquête afin de déterminer les responsabilités de Pornhub et de Mindgeek dans la diffusion de ces contenus.

Il faut tout de même noter qu’en la matière, les avis divergent sur la responsabilité de Pornhub.

Un élu du Texas demande l’ouverture d’une enquête criminelle

Pour certains, le site n’est pas responsable du contenu diffusé, en ce sens que ce n’est pas l’entreprise qui a directement partagé ces photos et ces vidéos illicites. Un parallèle que l’on peut également faire avec les plateformes sociales comme Twitter ou Facebook qui ne sont pas responsables des propos tenus par leurs utilisateurs.

Toutefois, si Pornhub est autant attaqué, c’est aussi pour l’inaction dont l’entreprise a fait preuve durant toutes ces années.

Beaucoup lui reprochent ainsi d’avoir profité volontairement de la situation, et même d’avoir gagné de l’argent sur le dos de toutes les victimes mises en scène dans ces vidéos illicites. C’est notamment le cas de plusieurs victimes du studio Girls Do Porn qui ont décidé de porter plainte contre Pornhub en fin d’année dernière.

Mots-clés nsfypornhub