Pornhub commence à se faire une place en Corée du Nord

Pornhub est de plus en plus apprécié par certains nord-coréens. Preuve en est, le site a enregistré plusieurs milliers de connexions en provenance du paradis “démocratique” de Kim Jong-un depuis deux ans.

La Corée du Nord a une relation assez compliquée avec la pornographie. Comme toute bonne dictature qui se respecte, le gouvernement local interdit formellement à ses administrés de consulter ce type de contenus et les contrevenants s’exposent bien évidemment à de lourdes représailles.

Korea

Pour ne rien arranger, Kim Jong-un et ses partisans ont mis en place plusieurs filtres afin de restreindre l’accès à la toile.

La Corée du Nord et le porno ne font pas bon ménage

Les mesures prises semblent cependant ne pas être suffisantes puisque l’incontournable Pornhub a enregistré plusieurs milliers de visites en provenance du territoire nord-coréen durant ces deux dernières années.

Fidèle à ses habitudes, le géant du porno en ligne en a donc profité pour tenter de dégager quelques tendances.

D’après les chiffres rassemblés par ses analystes, les nord-coréens auraient donc un certain penchant pour les vidéos mettant en scène des Chinoises, les Mongoles, les Coréennes ou encore les Japonaises. Ces termes figurent en effet parmi les plus recherchés avec “creampie”, “hairy creampie” et… le magnifique “public humiliation”.

En revanche, les vidéos lesbiennes ne rencontrent pas un succès fou en Corée du Nord, et ce alors même que ces contenus sont habituellement très prisées par les habitants du reste du monde. Même chose pour les vidéos axées sur l’homosexualité masculine.

Les cartoons marchent fort

Et au niveau des catégories, alors ? La rubrique la plus consultée par les nord-coréens n’est autre que celle dédiée aux gourmandises japonaises.

La catégorie “Asian” marche assez fort elle aussi et il en va de même pour les incontournables “Big Tits”, “MILF” ou encore “Mature”. Plus amusant, de nombreux coréens ont également passé du temps à fouiller dans la rubrique consacrée au cartoons, une rubrique dans laquelle nous avons sans doute été très peu à mettre les pieds.

Concernant le matos utilisé, eh bien les nord-coréens utilisent plus volontiers des téléphones portables que dans le reste du monde. En revanche, lorsqu’ils doivent utiliser un ordinateur, alors ce dernier est presque toujours sous Windows.