Pornhub dans le collimateur des néo-nazis

L’affaire Pornhub concernant la diffusion de vidéos illégales sur la plateforme continue de susciter des réactions. Récemment, un groupe néo-nazi a déclaré vouloir punir avec « la peine de mort » toute personne ayant quelque chose à voir avec le site pornographique. 

Comme beaucoup de plateformes pornographiques, le site Pornhub était rempli de contenus controversés, incluant des vidéos mettant en scène des mineurs, des viols ou du revenge porn. Ce n’est qu’après la parution d’un article exposant les activités du site dans le New York Times vers la fin 2020 que la plateforme a commencé à prendre des mesures contre ces contenus illégaux.

Crédits Pixabay

Cependant, bien que la plateforme ait déjà supprimé des millions de contenus en relation avec des violences explicites ou la traite d’êtres humains, un grand nombre de personnes ont exprimé leur colère face à la lenteur de la prise de décision, et on peut maintenant compter des néo-nazis parmi ces personnes.

Des menaces de mort contre les employés de Mindgeek

Exodus Cry est une organisation « très chrétienne » et d’extrême droite qui se bat contre la traite des êtres humains. Elle a ainsi comme idée d’éliminer les sites pornographiques, en plus de vouloir mettre fin à l’homosexualité et à tout ce qui est contraire à l’idéologie chrétienne. Mais dans leur lutte, ils demandent carrément la mort du PDG de Mindgeek, la société mère de Pornhub, de RedTube et de Xvideos.

Pour atteindre son but, le groupe Exodus Cry compte juger tous ceux qui sont liés aux sites, y compris le public et les stars du porno. Selon eux, ces personnes ont toutes profité de crimes sexuels.

L’on sait qu’il y a également un autre groupe extrémiste qui a menacé d’exécuter lui-même les employés de Mindgeek si le Canada ne prenait pas la décision de les condamner à mort.

Que cherchent réellement les néo-nazis ?

Selon un article de Vice, ce que veulent ces groupes nazis c’est de « préserver nos fils de l’idéologie LGBT et nos filles pour qu’elles ne deviennent pas des p**es ». Apparemment, leur but ultime est de « sauver la race blanche ».

Dans plusieurs de leurs photos, les membres d’Exodus Cry portent des masques de ski et plusieurs sortes d’armes au milieu de croix gammées et de symboles anti-LGBT. On pourrait ainsi penser que le groupe ne veut pas vraiment réprimer la pornographie mais veut plutôt punir les personnes qui ne sont pas blanches et celles qui ne sont pas cis hétérosexuelles.

Quoi qu’il en soit, les menaces et les harcèlements que font subir les néo-nazis ne laissent pas les employés de Pornhub indifférents. En effet, beaucoup ont déclaré être effrayés et certains ont même indiqué avoir le sentiment que quelqu’un pourrait mourir à tout instant.

De son côté, Pornhub essaie tant bien que mal de laver son image auprès du public. En quelques mois, plus de huit millions de contenus illégaux ont été supprimés de la plateforme. Un premier rapport de transparence a également été publié.

Mots-clés pornhub