Pornhub et YouPorn ont (encore) été bloqués en Russie

La Russie a toujours une dent contre le porno et elle vient de le prouver une nouvelle fois en ordonnant le blocage de deux sites très populaires dans le milieu : Pornhub et YouPorn. Ce n’est évidemment pas la première fois que les autorités russes prennent cette décision. Loin de là.

Cette décision a été prise par le Roskomnadzor et donc par le service fédéral de supervision des communications, des technologies de l’information et des médias de masse.

Porn Russie

La Russie vient de bloquer deux sites très populaires sur la toile : YouPorn et Pornhub.

Il a ouvert ses portes en 2008, suite à l’éclatement du Rossviazokhrankoultoura, un service qui avait en charge la supervision des communications de masse et des télécommunications, mais également la protection du patrimoine culturel russe.

La Russie a toujours eu une dent contre le porno

À l’époque, il se focalisait uniquement sur les systèmes d’informations et les médias, mais la Douma a approuvé en 2012 une loi prévoyant la création d’un registre de sites interdits et elle lui en a confié la gestion.

Ce fameux registre a évidemment pas mal évolué au fil des années et il s’est enrichi de nombreuses références.

La liste compte désormais deux nouvelles références, et pas des moindres. Il s’agit en effet de Pornhub et de YouPorn, des sites qui totalisent à eux seuls plusieurs centaines de millions de visiteurs uniques chaque semaine.

Enfin nouvelles, ce n’est pas vraiment le cas. La Russie a en effet bloqué Pornhub une première fois en septembre dernier. À l’époque, les autorités avaient prétendu que la plateforme diffusait des vidéos illégales, des vidéos mettant en scène des mineurs. Elles s’étaient rétractées quelques semaines plus tard, pour le plus grand plaisir de nos amis russes.

Aucune explication officielle

Est-ce la même chose cette fois ? C’est malheureusement impossible à dire, car le gouvernement russe n’a pas communiqué sur ce blocage. Pas encore du moins. Cet article sera mis à jour lorsqu’il l’aura fait.

En tout cas, Pornhub semble vivre assez bien cette situation puisque l’entreprise a gentiment proposé aux salariés de Roskomnadzor de leur fournir gratuitement un compte VIP en échange de la levée du bannissement. Ces derniers ont poliment décliné l’offre en indiquant qu’ils n’étaient pas intéressés et qu’ils n’avaient pas envie de plaisanter avec la démographie de leur pays.

Il est tout de même important de préciser que la fameuse liste du Roskomnadzor ne comprend pas uniquement des sites pour adultes. Ce n’est pas du tout le cas en fait et la Russie a ainsi bloqué à plusieurs reprises des sites plus traditionnels comme Wikipédia ou même Reddit, pour des raisons totalement obscures là encore.