Pornhub perd MasterCard et Visa

Pornhub se retrouve une nouvelle fois dans une situation compliquée. Après une enquête minutieuse, MasterCard a effectivement décidé de couper tout rapport commercial avec l’éditeur du site. L’entreprise évoque en effet la présence de “contenus illégaux”. De son côté, Visa n’a pas encore terminé son enquête, mais elle a annoncé avoir suspendu le traitement de tous les paiements relatifs au site.

A l’origine de ce revers se trouve un article publié par le New York Times. Un article à charge publié la semaine dernière et consacré aux contenus illégaux présents sur la plateforme.

Photo de Shane Uchi – Unsplash.com

Après une enquête minutieuse, nos confrères ont en effet découvert que le catalogue de Pornhub comprenant des vidéos de viol et de revenge porn. Des contenus monétisés et dont son éditeur tire directement profit.

Pornhub interdit de MasterCard et Visa

Suite à ces révélations, MasterCard et Visa ont annoncé l’ouverture d’une enquête destinée à vérifier les allégations du New York Times.

Pornhub, de son côté, a immédiatement réagi en coupant les uploads pour les utilisateurs non vérifiés et en annonçant toute une série de mesures drastiques pour ces prochains mois. Des mesures qui, finalement, ne changeront pas grand-chose pour MasterCard et Visa.

Après avoir épluché en détails le catalogue du service, le premier a en effet constaté la présence de contenus illégaux. Seth Eisen, le porte-parole de l’entreprise, a donc indiqué à The Verge que l’utilisation des cartes de la compagnie était désormais proscrite sur le site :

“Aujourd’hui, l’utilisation de nos cartes chez Pornhub prend fin. Notre enquête au cours des derniers jours a confirmé des violations de nos normes interdisant le contenu illégal sur leur site. En conséquence, et conformément à nos politiques, nous avons demandé aux institutions financières qui connectent le site à notre réseau de mettre fin à l’acceptation. En outre, nous continuons à enquêter sur le contenu illégal potentiel sur d’autres sites Web pour prendre les mesures appropriées.”

Seth Eisen – The Verge

Du côté de Visa, l’enquête est toujours en cours, mais la société a préféré prendre les devants et suspendre tous les accords en place. Les internautes ne pourront donc plus utiliser leur carte bancaire sur le site. Il faut d’ailleurs signaler que si le communiqué de Visa parle bien de Pornhub, il évoque également MindGeek, son éditeur. Un éditeur qui possède plusieurs plateformes similaires, dont YouPorn.

Pornhub se dit déçu

Pornhub, de son côté, s’est déclaré déçu, dans la mesure où ces décisions ont été prises seulement deux jours après les annonces de plusieurs phares destinées à limiter autant que possible ces contenus. Le site aurait donc aimer disposer d’un peu plus de temps. Il reproche également à MasterCard et Visa de prendre des décisions qui impacteront négativement les revenus des modèles de son site.

Il faut en effet rappeler que si Pornhub tire directement profit des contenus partagés sur son site, la plateforme a également mis en place un programme spécial afin de permettre aux internautes de monétiser leurs propres vidéos.

Reste que l’article du New York Times n’est pas le premier à remettre en question la politique de modération de Pornhub. On rappellera ainsi qu’une pétition a été lancée en début d’année afin de demander la fermeture du service suite à un autre article à charge… publié cette fois par la BBC.

Et cette fameuse pétition a été signée par plus de deux millions de personnes jusque là.