Pornhub : un million de faux-employés ont envoyé des mails à la FCC

La Federal Communications Commission a abrogé les protections sur la neutralité du net en faveur des Big Telecom en décembre 2017. Ajit Pai, le président de la FCC, n’a montré jusque-là aucune inclination à considérer l’opinion du public.

Les dernières recherches montrent que même s’il le faisait, la FCC était probablement incapable de faire la différence entre les commentaires automatisés et ceux qui sont réels.

Documentaire Pornhub

Cela a été prouvé quand plus d’un million de commentaires semblant provenir d’employés du site Pornhub sont apparus sur le net. Des chercheurs indépendants ont découvert que la plupart des commentaires soumis à la consultation publique de la CFF sur la neutralité du net sont générés par des robots de téléchargement en masse.

Ce n’est pas la première fois que des rumeurs sur de tels phénomènes circulent sur le web, sauf qu’il ne s’agit plus de rumeur.

La preuve de la négligence de la FCC

C’est Leah Figueroa, l’ingénieure en chef de la société d’analyse de données Gravwell, qui a présenté les résultats et la méthodologie d’une enquête détaillée sur plus de 22 millions de commentaires envoyés au FCC. La présentation a été faite lors de la conférence Shmoocon sur la sécurité de l’information, le 20 janvier 2018 à Washington, D.C.

Pour cette étude, les chercheurs ont essayé de séparer les commentaires organiques de ceux postés par des bots.

L’équipe a fait cela en appliquant plusieurs filtres au lot de commentaires. « Les premières analyses exploratoires de données ont montré quelques anomalies dans la façon dont les commentaires ont été soumis. » a déclaré Figueroa. Elle a expliqué que l’horodatage, la réplication du texte et le taux constant de soumission indiquaient l’activité du bot.

Plus d’explication sur le phénomène

Dans l’étude d’un échantillon, l’équipe a remarqué que les soumissions par lots se sont déroulées sur quatre jours en juillet 2017 et se sont produites exactement à minuit chaque fois. La réplication du texte des commentaires de masse a également attiré l’attention des experts. Un modèle de commentaire particulier a été soumis un million de fois. À la fin, il a découvert que seulement 17,4% des commentaires étaient uniques.

Une analyse plus approfondie des adresses e-mail utilisées a également signalé des soumissions groupées. L’équipe de Figueroa a constaté que plus d’un million de commentaires soumis provenaient d’adresses e-mail associées au domaine pornhub.com. « En juillet 2017, Pornhub comptait seulement 55 employés. » a commenté Figueroa.

Allez si loin dans la protestation contre la neutralité du net montre encore une fois l’opposition du peuple américain, au moins d’une partie conséquente, à cette loi.

Mots-clés pornhubweb