Pour changer, des caméras ont encore été découvertes dans des locations Airbnb

Suite à plusieurs affaires de caméras cachées installées dans les chambres ou toilettes Airbnb aux États-Unis, la société a tenu à clarifier sa position vis-à-vis de la vidéosurveillance. Désormais, la firme exige que les propriétaires qui utilisent ce genre d’équipements doivent le mentionner très clairement dans leur annonce.

En tout cas, ça, c’est en théorie, car en pratique, certains logeurs ont du mal à appliquer cette règle ou font fit de l’ignorer. Max Vest, un locataire logé dans un Airbnb à Miami, a eu la mauvaise surprise de tomber sur un propriétaire qui avait installé des caméras de vidéosurveillance dans le logement qu’il louait.

Ce dernier qui s’est présenté sous le nom de Ralph, alors qu’il avait depuis le début de leur communication utilisé le nom « Ray » n’a pas respecté la règle instaurée par Airbnb et n’avait pas mentionné dans son annonce qu’il avait des caméras dans son appartement.

Une mauvaise surprise pour Max Vest

Même si Max Vest trouvait étrange le fait que le propriétaire du logement qu’il louait utilisait un autre nom que celui qui lui avait été donné, il ne s’est pas arrêté à ce détail étant donné que Ralph avait reçu de bonnes critiques sur les pages de location. Il a donc décidé de s’installer dans ce Airbnb avec sa petite amie pour 5 jours.

Toutefois, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Après être sorti diner aux alentours de 8 ou 9 heures, il revient chez lui et se prépare à se coucher. C’est à ce moment qu’il aperçoit une petite lumière provenant de deux petites boites noires situées de l’autre côté de la chambre. Les deux caméras étaient placées face au lit.

Airbnb fait la part des choses

Sur le moment, paniqué, Max Vest décide ni une ni deux de faire ses affaires et de quitter le logement. « Je ne savais pas si on me regardait en direct. J’ai découvert ensuite que les caméras enregistrent sur une carte mémoire, mais elles peuvent aussi diffuser en direct. L’hôte aurait pu regarder. Tout le monde aurait pu regarder. »

Il a confié qu’il avait peur de ce qui aurait pu se passer si Ralph s’était rendu compte qu’il avait découvert les caméras et qu’il avait décidé de partir. Heureusement, Vest a pu quitter le logement sans incidents.

Il a signalé l’affaire à Airbnb qui l’a remboursé et qui lui a payé une chambre d’hôtel pour la nuit. Le logement de Ralph a été retiré du site.

Mots-clés airbnb