Pour conquérir les marchés émergents, PUBG propose une version Lite PC en free-to-play

Fortnite et PUBG ont été les grands concurrents de l’année 2018. Bien que différents niveau gameplay et univers, les titres proposent tous deux un mode Battle Royale populaire. De quoi les mettre indirectement en concurrence. Seulement voilà : PUBG est payant tandis que Fortnite repose sur le free-to-play. Dans le cas du premier, l’argument de la gratuité manque grandement à certains joueurs. C’est aujourd’hui de l’histoire ancienne puisque PUBG proposera une version Lite, donc affichant de moins bons graphismes, mais qui aura le mérite d’être un free-to-play. Un moyen en réalité de gagner du terrain sur les pays émergents.

C’est sur PC que sera proposé ce PUBG Lite qui demandera une petite configuration. Le titre de Bluehole pourrait s’offrir une plus grande part grâce à cet argument.

PUBG

Pour le moment, PUBG Lite ne sera pas proposé en Europe, terrain déjà conquis.

PUBG mise à fond sur les marchés émergents

C’est du côté de pays émergents que PUBG connait un beau succès, notamment en Inde. Seulement voilà : dans tels pays, la population n’a malheureusement pas toujours accès à une grosse machine – ou du moins suffisante pour le titre de Bluehole. Dans un souci de toucher un maximum de joueurs, si possible ceux de Fortnite, PUBG propose désormais une version Lite permettant avec une faible config, sous Intel Core i3 avec 4 Go de RAM et une Intel HD Graphics 4000, de faire tourner le titre.

Graphiquement, les joueurs devront néanmoins s’attendre à un downgrade. PUBG Lite ressemblera donc à la version mobile du titre, mais permettra à ceux ne possédant pas un gros hardware de profiter du titre, et notamment son célèbre mode Battle Royale.

Comme expliqué précédemment, c’est sur les marchés émergents que PUBG Lite a droit à une sortie. On parle de l’ensemble du continent asiatique, rien pour l’Europe en revanche. En Inde, les joueurs sont de plus en plus nombreux tandis que les Chinois sont des aficionados des titres free-to-play.

Autant d’arguments qui ont poussé à la sortie d’un free-to-play PUBG pour gagner du terrain sur le marché Battle Royale où Epic Games, avec son Fortnite, règne en maître depuis l’année 2018 avec des milliards de dollars de bénéfices.

Mots-clés battle royalepubg