Pour Elon Musk, les premiers colons martiens vivront dans des dômes de verre transparent

Elon Musk est obnubilé par l’idée de se rendre sur Mars. Le patron de SpaceX est prêt à tout pour atteindre cet objectif et il ne lésine pas sur les moyens pour y arriver. Il compte lancer des voyages à destination de la planète rouge dès 2024. Elon Musk se servira du vaisseau Starship pour transporter les voyageurs spatiaux.

D’ici 2050, il prévoit d’y envoyer un million de personnes. Bien entendu, il faudra construire une base permanente sur la planète Rouge pour accueillir tous ces voyageurs. En attendant la création de cette base martienne, les premiers colons devront résider dans des habitants temporaires. En tout cas, c’est ce qu’affirme Elon Musk.

Crédits Pixabay

Le milliardaire sud-africain a une idée bien précise de ce qu’il veut. D’après lui, les voyageurs spatiaux devront d’abord s’installer dans des dômes de verre transparent.

La question de la terraformation revient sur le tapis

Elon Musk est très actif sur les réseaux sociaux, et plus précisément sur Twitter. C’est le plus souvent à travers cette plateforme qu’il révèle des informations exclusives concernant ses nombreux projets. Le 18 novembre 2020, il a publié un tweet dans lequel il explique que les premiers colons devront d’abord vivre dans des dômes de verre.

Il a ajouté qu’il faudra envisager d’avoir recours à la terraformation pour créer des conditions de vie similaire à celles que l’on a sur Terre. Elon Musk a évoqué cette possibilité pour la première fois en 2014. Il estime que la terraformation permettra de rendre Mars habitable en un court laps de temps.

A lire aussi : Mars a peut-être perdu son eau à cause de gigantesques tempêtes de sable

Elon Musk veut bombarder les calottes glaciaires

D’après lui, cette technique permettra de « transformer Mars en une planète similaire à la Terre. » La terraformation peut se faire de deux manières. La première, plus rapide, consiste à bombarder les calottes glaciaires situées aux pôles de la planète Rouge avec des armes thermonucléaires. Cela réchauffera la surface de Mars pour y créer des conditions de vie propice à l’installation des premiers colons.

La deuxième option prendra plus de temps. Elle fera appel à des miroirs géants placés en orbite autour de Mars. Ils devront réfléchir la lumière du Soleil à la surface de la planète rouge pour la réchauffer.

A lire aussi : Dans moins de 100 jours, Persévérance atterrira sur Mars

Reste à savoir si les projets d’Elon Musk sont réalisables. Une étude publiée en 2019 dans la revue Nature Astronomy a indiqué que « la terraformation de Mars n’est pas encore possible avec la technologie actuelle. »

Mots-clés mars