Pour Elon Musk, l’être humain doit fusionner avec la machine

Elon Musk prône la symbiose entre les machines et les humains, car selon le patron de SpaceX, l’intelligence artificielle pourrait entraîner l’extinction de la race humaine.

L’homme d’affaires a d’ailleurs renforcé sa théorie sur le fait que les humains sont à l’origine de l’extinction des primates, car l’homme est plus intelligent. Si le CEO de Tesla tire la sonnette d’alarme, très peu de personnes tiennent sérieusement compte de ses craintes.

Seulement, Elon Musk a de la suite dans les idées puisque son équipe et lui développent une interface IA qui serait combinée avec le cerveau humain. En pratique, il s’agirait d’une puce qui serait directement connectée ou insérée dans le cerveau.

En lançant son projet de symbiose avec l’intelligence artificielle, le dirigeant compte rehausser l’intelligence humaine.

L’intelligence artificielle surpasse l’intelligence biologique

Avec le recul, il faut admettre qu’Elon Musk n’a pas tout à fait tort lorsqu’il annonce que les machines finiront par détruire l’humanité. L’histoire regorge de multiple exemple qui montre que lorsqu’une espèce devient de plus en plus intelligente, elle élimine systématiquement les autres.

Pour faire face à l’IA, le milliardaire et les ingénieurs de Neuralink misent sur un disque dur qui devra décupler les performances du cerveau humain. Le but est de faire en sorte que les humains soient plus intelligents que les machines. Musk affirme que ce serait une interface électrode-neurone permettant de mieux stimuler l’intelligence de l’homme.

Des électrodes implantées dans le corps humain

Elon Musk ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il a également annoncé son projet d’implanter des électrodes dans le cortex et d’insérer des microcontrôleurs dans la colonne vertébrale. Ces petits gadgets aideraient aussi à retrouver les fonctionnalités des muscles et des membres. Mieux encore, cette technologie permettrait de remédier aux pertes de mémoire chez les personnes âgées.

Le dirigeant de Tesla se veut alarmant, car l’homme est en train de perdre le contrôle de l’intelligence artificielle. Face à lui, des leaders technologiques ne partagent pas son avis. Ils soutiennent que les objectifs de Musk sont irréalistes. Néanmoins, si la technologie prend de plus en plus d’ampleur, les générations futures devraient s’attendre à une dictature robotique.

Qu’elles soient sérieuses ou non, les craintes d’Elon Musk ne sont pas si infondées que cela.

Mots-clés neuralinkneurologie