Pour la première fois de l’histoire de Nintendo, le dématérialisé a plus rapporté que le physique

Le premier trimestre de la nouvelle année fiscale est à marquer d’une pierre encore plus blanche que les autres pour Nintendo. Pour la première fois de son histoire, les ventes dématérialisées ont en effet davantage rapporté au constructeur que les ventes physiques.

On reparle indirectement de la Covid-19 puisque Nintendo vient de communiquer sur son premier trimestre de l’année fiscale 2020/2021 s’étant achevé le 30 juin dernier. Et sur la période ayant débuté le 1er avril 2020, il ne vous aura pas échappé que la distribution de contenu a connu quelques bouleversements dans le monde.

Animal Crossing sur la Nintendo Switch

Photo de Sara Kurfeß – Unsplash

Notamment pour la sortie d’Animal Crossing: New Horizons, dont la sortie avait été maintenue pour le 20 mars, les spots publicitaires de Nintendo mentionnaient bien que ses produits étaient disponibles sur l’eShop. Les joueurs étaient donc invités à consommer sans danger, en contrepartie d’une transaction forcément effectuée au prix fort.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Ventes dématérialisées chez Nintendo : +229% par rapport à 2019

Au final, ce premier trimestre a vu, pour la première fois chez Nintendo, le dématérialisé l’emporter sur le physique, comme le rapporte VGC. Les ventes digitales de jeux ont ainsi compté pour 55,6% du total sur cette période, un chiffre incluant les abonnements au service Nintendo Switch Online (NSO).

Au précédent trimestre, la part du dématérialisé était conséquente, mais en encore en deçà des 50% (48,5% plus exactement). Un bond non négligeable avait été observé par rapport au trimestre d’avant, où les ventes totales liées aux jeux ne comptaient que 22,3% de contenus virtuels.

On nous précise qu'”avant cette année, la répartition des ventes dématérialisées de Nintendo n’avait pas atteint les 40%”. Par rapport à l’année fiscale passée, c’est une hausse de 229% qui a été enregistrée, Nintendo soulignant que 67,7% des ventes numériques ont été réalisées sur des jeux disponibles en version boîte. Le reste rassemble les titres uniquement dématérialisés, les abonnements au NSO et les contenus additionnels.

Dans le détail, 51 Worldwide Games, sorti le 5 juin dernier, a vu plus de la moitié de ses ventes être effectuées sur l’eShop. La part attribuée à Animal Crossing: New Horizons à ce niveau avoisine les 50%, et reste à savoir la performance de Paper Mario: The Origami King, disponible depuis le 17 juillet.

Mots-clés eshopnintendo