Pour le CEO de Sony, la PlayStation 5 va proposer les meilleures exclusivités

Qu’on se le dise : la guerre des consoles est lancée pour la prochaine génération. Sony et Microsoft se livrent une énorme bataille de communication, et c’est à celui qui aura les meilleurs arguments pour s’imposer au lancement. Du côté de l’entreprise étasunienne, on mise sur le Xbox Game Pass, incluant désormais xCloud, plate-forme de cloud gaming aux 150 jeux, et une expérience autour de l’utilisateur. Sans oublier que Microsoft a décidé de racheter Bethesda, mettant la main sur des licences fortes comme The Elder Scrolls 6, Fallout, Doom, Wolfenstein, etc. Pour Sony, la stratégie est tout autre.

Le constructeur nippon se concentre sur les exclusivités, plus fortes que celles de Microsoft.

Crédits Sony

Et pour Jim Ryan, CEO de Sony Interactive Entertainment, la PlayStation 5 va proposer les meilleures exclusivités.

La PlayStation 5 compte bien miser sur les exclusivités

Les exclusivités ont toujours été la marque de fabrique des consoles de Sony. La première a proposé des jeux gravés dans la mémoire des joueurs, comme Crash Bandicoot, Spyro, L’Odyssée d’Abe ou encore Final Fantasy VII. La génération actuelle aura quant à elle frappé très fort avec God of War, Days Gone, The Last of Us Part II et deux exclusivités temporaires : Death Stranding et Horizon: Zero Dawn.

Fort de sa place du côté des exclusivités, Jim Ryan, CEO de Sony Interactive Entertainment, annonce poursuivre dans cette voie avec la PlayStation 5.

Il est compliqué d’évoquer le marché vidéoludique complètement ou d’autres consolent, mais je crois que le rapport qualité/prix est important lorsque l’on parle de la PS5. Nous allons faire plaisir aux fans du monde entier avec les meilleures exclusivités actuellement présentes sur le marché pour proposer une vraie expérience next-gen qui captivera.

Sony devra cependant tirer un trait sur l’exclusivité de deux jeux prévus pour sa PlayStation 5 : Ghostwire Tokyo et Deathloop. Des titres édités par Bethesda, nouvelle acquisition de Microsoft pour 7,5 milliards de dollars, qui sortiront sur les machines Xbox, à n’en pas douter.

Cependant, on peut aisément imaginer que Microsoft ne privera pas les joueurs de The Elder Scrolls 6, très attendu, en faisant du jeu une exclusivité Xbox et PC. Aujourd’hui, l’entreprise étasunienne soigne son image de good guy sur le marché du jeu vidéo.