Pour l’instant, Nvidia n’aurait pas l’intention de coller ses GPUs Pascal au placard

Nvidia n’en a pas fini avec ses cartes Pascal. Lors d’une conférence portant notamment sur ses résultats financiers (retranscrite sur SeekingAlpha), le fondeur a bien précisé que les GTX série 10 n’étaient pas encore sur le point de quitter les rayonnages. Une cohabitation des puces de génération Pascal et Turing est donc à prévoir pour les prochains moins, et surtout au cours des fêtes de fin d’année, comme l’a précisé Colette Kress (la CFO de Nvidia) lors de sa prise de parole.

La nouvelle n’a toutefois rien d’une surprise compte tenu des stocks importants de GTX 10xx que la marque a toujours sur les bras, suite à une surproduction orchestrée depuis le début de l’année, et même avant semble-t-il. La firme au caméléon avait en effet surestimé la demande en cartes graphiques lors du boom généré par le phénomène du minage de crypto-monnaies. En résultent des entrepôts pleins et des stocks qu’il faut maintenant réussir à écouler… Bonne nouvelle, cela passera surement par une baisse des prix des puces Pascal haut de gamme.

Dans une conférence portant sur ses derniers résultats financiers, Nvidia a précisé ne pas avoir l’intention de mettre de côté la génération Pascal pour l’instant. Pascal et Turing devraient donc ainsi cohabiter un moment sur le marché.

C’est du moins ce qu’avance le site allemand 3DCenter, qui précise par contre que les tarifs des cartes de génération Turing, annoncées au mois d’août par Nvidia, pourraient quant à eux être plus élevés que prévu sur les premières semaines de commercialisation.

Vers une 4K plus abordable grâce à des GTX 1080 et 1080Ti soldées pour les fêtes ?

Attendue essentiellement sur les GTX 1080 et 1080Ti, l’actuel haut de gamme de Nvidia en attendant l’arrivée des puces Turing sur le marché, la baisse de prix serait légère – mais suffisante – pour rendre le jeu en 4K un peu plus abordable qu’il ne l’est à l’heure actuelle. Les RTX 2080 et 2080 Ti auraient quant à elles l’avantage des nouveautés technologiques qu’elles embarquent pour la première fois.

Pour rappel, en compagnie de la RTX 2070 (également présentée par Nvidia en amont de la Gamescom), ces cartes de nouvelle génération profitent en effet de deux nouveaux types d’unités de calcul : les RT Cores (dédié à la gestion du Ray Tracing) et les Tensor Cores (destinés à la gestion de l’IA, ainsi qu’au Deep Learning). Selon les premiers retours, elles profiteraient en outre de performances en hausse. 3DCenter croit ainsi savoir que la RTX 2080Ti est 37,5% plus véloce que sa grande sœur la GTX 1080Ti.