Pour Noël, la Terre a rendez-vous avec une comète

Cette année, il n’y a pas que les guirlandes et les décorations qui illumineront la Terre en cette période de fête car la comète 46/Wirtanen sera aussi de la partie.

Le 16 décembre 2018, cette comète se trouvera à une distance de 11 586 950 kilomètres de la Terre, soit l’équivalent du 1/13e de la distance entre notre planète et le Soleil et devrait donc être visible à l’œil nu si on en croit la campagne d’observation de la comète Wirtanen de l’Université du Maryland.

Sauver Terre

Jon Rao, expert en observation du ciel, a indiqué que cette rencontre interorbitale sera la dixième la plus proche depuis 1950. D’après les scientifiques, cet astre glacé d’un kilomètre de diamètre se réchauffe au fur et à mesure qu’il se rapproche du Soleil et émet davantage de lumière.

Le 16 décembre prochain, les conditions d’observation de la comète seront excellentes et elle devrait être visible « presque toute la nuit aux alentours » dans les hémisphères nord et sud du globe.

Un spectacle à ne pas rater

D’après le Centre spatial national du Royaume-Uni, la comète offrira un spectacle à ne pas manquer durant ces fêtes de fin d’année. « Lorsque la comète se rapproche le plus de la Terre, elle est également vaporisée par le Soleil, dégageant une poussière et des vapeurs réfléchissantes qui pourraient la rendre encore plus lumineuse. »

La comète 46P/Wirtanen « apparaîtra comme un point de lumière flou qui traverse notre ciel nocturne d’hiver tout au long du mois de décembre. Néanmoins, si vous êtes sous un ciel dégagé à l’abri de la lumière, vous devriez être en mesure de repérer 46P/ Wirtanen tout au long du mois de décembre si vous savez où chercher. »

Une comète qui restera visible durant les fêtes

Joe Rao a établi la trajectoire de la comète pour tous ceux qui ne souhaiteraient pas la rater. À la veille du Nouvel An, elle se dirigera vers une trajectoire nord-nord-est avec une déclinaison de +56 degrés dans la constellation du Lynx.

Selon l’expert, « Dans la plupart des régions situées dans les latitudes moyennes du nord, elle deviendra circumpolaire le lendemain de Noël ; en d’autres termes, elle ne se « lèvera » pas, ni se « couchera », mais restera visible toute la nuit dans le ciel du nord. »

Pour ne pas la rater, il est possible de consulter la carte du ciel du jour sur le site Stelvision.

Mots-clés astronomiecomète