Pour sa Gigafactory à Shanghai, Tesla acquiert un terrain de 860.000 mètres carrés

En préparation de l’ouverture de son immense usine, Tesla ne lésine pas sur les moyens. Le constructeur automobile n’a pas souhaité révéler le montant de la transaction passée avec les autorités locales.

Selon l’agence Reuters, l’accord de cession aurait cependant rapporté 973 millions de yuans, soit un peu plus de 140 millions de dollars, au Bureau de planification et des ressources foncières de Shanghai.

C’est la première fois que Tesla ouvre une Gigafactory à l’étranger. Le constructeur peut se féliciter d’avoir trouvé un terrain d’entente avec les autorités de Shanghai car les négociations, commencées en juin 2017, n’ont pas été chose facile.

Plusieurs points de désaccord auraient fait traîner la signature de l’accord. Notamment à cause des surenchères des autorités locales. Tesla se dit en tout cas prêt à « accélérer » le développement du site.

Un accord stratégique pour s’implanter durablement en Chine

Ce qui est sûr, c’est que Tesla a bataillé ferme pour obtenir cet accord. Parmi les clauses qui lui sont favorables, il y a le taux de droits d’importation qui est à 40 % pour ses voitures contre 15 % pour les autres véhicules.

Le constructeur de voitures électriques se dit très logiquement « en bonne voie » pour son projet de s’implanter en Chine.

L’accord est stratégique parce que l’Empire du Milieu représente le plus important marché de voitures électriques dans le monde. L’ouverture de la Gigafactory de Shanghai devrait permettre, à terme, à Tesla de réduire d’environ un tiers ses coûts de fabrication. Le groupe compte ainsi investir davantage dans le développement de nouvelles technologies pour ses prochains modèles hybrides ou électriques.

Le projet est-il viable ?

La première pierre n’a pas encore été posée que les doutes surgissent. Le fait est que Tesla a rencontré de nombreux problèmes de production par le passé. Dans ce contexte, certains doutent de sa capacité à mener à bien un projet pharaonique à l’étranger. Selon Business Insider, Tesla aurait besoin d’au moins un milliard de dollars pour démarrer le chantier. La marque automobile ne disposerait pas d’une telle somme en ce moment.

La Gigafactory de Shanghai devrait cependant bien voir le jour, les équipes de Tesla s’attèlent pour lever les fonds nécessaires. En espérant bien entendu que ce nouveau projet ne mette pas la santé financière de l’entreprise en péril.

Mots-clés tesla