Pour un ancien ponte de Sony, il n’est plus tenable de développer des jeux de plus en plus chers

Shawn Layden, qui était encore le PDG de SIE Worldwide Studios il y a un an de cela, a récemment déclaré qu’à son sens, les titres AAA demandent des budgets toujours plus grands et que ce modèle n’est plus viable. Et l’ancien ponte de Sony d’appeler notamment à des jeux à la durée de vie réduite.

C’est un visage que l’on n’aurait, de toute façon, pas vu si l’E3 de cette année s’était tenu. Shawn Layden, qui a notamment été président de Sony Interactive Entertainment America (SIEA), était ainsi le PDG de SIE Worldwide Studios depuis mars 2018 avant de se retirer fin septembre 2019.

Une image de The Last of Us 2

Crédits Capcom

Après 25 ans de carrière au sein de Sony, Shawn Layden dispose ainsi d’une expérience non négligeable dans le milieu de l’industrie vidéoludique. Auprès de GamesIndustry.biz et alors que Sony vient de sortir un The Last of Us Part II au budget vraisemblablement faramineux, notre homme a taclé le modèle économique de ces productions de haut calibre.

Shawn Layden (ex-Sony) appelle à des AAA plus courts

“Le problème avec ce modèle est qu’il n’est tout simplement pas durable” a déclaré Shawn Layden sur la question de coûts de développements toujours plus grands. Sur cette génération, les AAA ont coûté entre 80 et 150 millions de dollars, hors campagnes publicitaires.

“Je ne pense pas que, sur la prochaine génération, vous puissiez prendre ces chiffres et les multiplier par deux et penser que vous pouvez vous développer. Je pense que l’industrie dans son ensemble doit prendre le temps de se dire : ‘D’accord, qu’est-ce qu’on construit ? Quelles sont les attentes du public ? Quelle est la meilleure façon de transmettre notre histoire et de dire ce que nous devons dire ?'”

À lire aussi : PlayStation 5, un ancien de Xbox ne pense pas que la console sera vendue à 499 €

L’ex-PDG de SIE Worldwide Studios pointe également des prix de vente globalement inchangés depuis une vingtaine d’années.

“[Les jeux sont à] 59,99 dollars depuis que j’ai commencé dans ce métier, mais leur coût a été multiplié par dix”.

Une solution proposée par Shawn Layden : développer des titres moins longs pour des coûts moindres :

“Au lieu de passer cinq ans à faire un jeu de 80 heures, qu’est-ce que donneraient trois ans [de développement] et un jeu de 15 heures ? Quel serait le coût d’un tel jeu ? Est-ce que ce serait une pleine expérience ?

Personnellement, en tant que joueur de longue date… je serais heureux de revenir à des jeux [AAA] de 12 à 15 heures. Pour commencer, je finirais davantage de jeux, et tout comme une œuvre littéraire ou un film bien montés, en examinant la manière qui pourrait nous donner un contenu plus dense et plus convaincant. C’est quelque chose que j’aimerais voir revenir dans ce métier.”

À lire aussi : La PlayStation 5 se montre dans une première photo

Mots-clés playstationsony