Pour un éventuel jeu d’horreur, Hideo Kojima entendrait vous faire déféquer dans votre pantalon

Si aucun projet ne semble arrêté à ce sujet, Hideo Kojima s’est récemment exprimé quant à ce qu’il souhaiterait insuffler dans un jeu d’horreur de son cru. Il souhaiterait ainsi provoquer une terreur telle chez le joueur qu’elle ne le ferait pas seulement uriner, mais également déféquer sur lui-même.

Oubliée des serveurs de Sony, la démo P.T. reste ancrée sur, probablement, bon nombre de disques durs, et également dans l’esprit de Hideo Kojima. En dépit de l’annulation du projet, celui qui a failli remettre la franchise Silent Hill sur le devant de la scène demeure animé par l’envie de développer un jeu d’horreur.

Une manette de gamer.

Crédits Pixabay

Le site de BAFTA abrite un récent entretien avec le célèbre créateur dans lequel ce dernier revient entre autres sur ce que représente P.T. et sur ce qu’il a voulu provoquer comme effets sur ses utilisateurs.

Hideo Kojima ne pourrait réutiliser la formule “P.T.” pour un jeu d’horreur

Le fondateur de Kojima Productions reconnaît que dans un souci d’efficacité, les ficelles utilisées dans P.T. ne pourraient être réutilisées dans un autre jeu de son cru :

“P.T. est spécial. La peur humaine provient en fin de compte de l’inconnu. L’expérience P.T. était une expérience visant à produire un effet en réponse à cette nature. La réaction observée était donc prévue – si l’on peut dire que ce fut un grand succès en tant que teaser. P.T. était un jeu mystérieux, créé par un mystérieux studio, sans annonce ni information préalable, de ce fait, il utilisait des techniques interdites pour augmenter la peur. Il s’agissait de quelque chose d’unique, et nous ne pouvons donc pas réutiliser cette méthode.”

Hideo Kojima mentionne ensuite des thèmes le rapprochant de cinéastes légendaires :

“Je suis moi-même facilement effrayé, je suis donc confiant dans le fait de pouvoir créer quelque chose de plus terrifiant que ce que d’autres pourraient peut-être faire. J’ai peur de choses comme l’obscurité et j’imagine des ombres de fantômes dans le noir. Tout comme [Alfred] Hitchcock ou [Steven] Spielberg“.

Un conseil : arrangez-vous pour vous essayer à son prochain jeu d’horreur dans les cabinets :

“P.T. s’est terminé comme une simple expérience, mais j’aimerais faire un autre jeu d’horreur un jour. Quelque chose qui utilise une méthode révolutionnaire pour créer la terreur, qui ne vous fait pas seulement uriner dans votre pantalon, mais également déféquer. J’ai déjà des idées en tête”.

Mais de grâce, ne vous constituez pas dès à présent de réserves de papier toilette.

Mots-clés hideo kojimahorreur