Pour votre plus grand plaisir, McDonald’s se met à l’intelligence artificielle pour des menus personnalisés

L’intelligence artificielle se fraie progressivement un chemin dans nos vies et McDonald’s, célèbre enseigne de restauration rapide, ne compte pas y échapper. Le géant américain a décidé d’acheter la start-up israëlienne Dynamic Yield pour une somme de 300 millions de dollars, d’après Wired. Une sacrée somme qui a pour but de permettre la proposition de menus personnalisés en fonction de différents facteurs lors d’une commande. Autant de possibilités pour faciliter la vie des consommateurs et une utilisation étonnante de l’intelligence artificielle pour le géant McDonald’s, présent dans plusieurs pays du globe.

Wired dévoile de nombreux exemples des bienfaits de l’intelligence artificielle voulus par MacDonald’s, comme proposer une glace lors des fortes chaleurs.

McDonald's

Reste à savoir si cette intelligence artificielle apportera réellement du neuf à McDonald’s au niveau de la qualité du service et sa rapidité.

Une intelligence artificielle au service du fastfood

Ce n’est pas un secret : McDonald’s est un fastfood. Il faut donc que les choses aillent vite et l’intelligence artificielle est un bon allié. C’est donc sur ce terrain que s’engage le géant du burger à travers l’acquisition, pour 300 millions de dollars, de Dynamic Yield. Wired explique que l’IA développée par la start-up pourra permettre des suggestions lors d’une affluence pour proposer des produits qui seront servis beaucoup plus rapidement.

Le climat jouera également un rôle dans les propositions comme des glaces lors de fortes chaleurs ou des plats chauds quand il fera froid. Autant d’éléments alignés qui, à l’aide de l’intelligence artificielle, pourra augmenter l’efficacité du service et sa rapidité.

Pour le moment, McDonald’s expérimente l’intelligence artificielle dans 1000 restaurants à travers les États-Unis, son fief où des milliers de ses produits sont consommés quotidiennement. L’objectif après cet essai sera de déployer cette technologie partout sur le territoire avant de l’exporter – et donc la voir arriver en France.

Mais ce n’est pas tout puisque, après avoir appliqué ce test au Drive, McDonald’s voudra proposer l’intelligence artificielle aux bornes de commande puis l’application.

Cet exemple, bien qu’anodin, montre l’utilité de l’intelligence artificielle dans de nombreux domaines. McDonald’s mise énormément avec l’acquisition de Dynamic Yield : reste à savoir si les résultats se feront ressentir au niveau de la personnalisation et la rapidité.

Mots-clés mcdonald's